La sous-alimentation (ou sous-nutrition) est un état de manque important de nourriture caractérisé par un apport alimentaire insuffisant pour combler les dépenses énergétiques journalières d'un individu et entraînant des carences nutritionnelles. Chez l'être humain, la sous-nutrition prolongée entraîne des dommages irréversibles aux organes et, finalement, la mort.

Sous-alimentation
Petite fille durant la guerre du Biafra, présentant un syndrome de malnutrition protéino-calorique sévère, dénommé le kwashiorkor, se manifestant notamment par un œdème de l’abdomen et des extrémités, une atteinte des cheveux et de la peau, et une fonte musculaire.
Traitement
Spécialité Médecine d'urgence
Classification et ressources externes
CIM-10 T73.0
CIM-9 994.2
DiseasesDB 12415
MeSH D013217

Mise en garde médicale

Il convient de distinguer la sous-nutrition de la malnutrition, qui associe également une forte dimension qualitative.

D'après l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), plus de 25 000 personnes meurent chaque jour de sous-nutrition ce qui en fait la première cause de mortalité dans le monde, et plus de 800 millions sont chroniquement sous-nutries, principalement dans les pays en développement. Selon le rapport 2019 de l'ONU/FAO sur la sécurité alimentaire mondiale, le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde augmente à nouveau depuis 2015[1] ; le Programme alimentaire mondial (PAM) a mis en ligne une carte mondiale interactive de la faim dans le monde[2].

Oops something went wrong: