Thorleif Haug - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Thorleif Haug.

Thorleif Haug

Thorleif Haug

Thorleif Haug en 1924.
Contexte général
Sport Combiné nordique, ski de fond et saut à ski
Biographie
Nom dans la langue maternelle Thorleif Haug
Nationalité sportive
Norvégien
Nationalité Norvège
Naissance
Lieu de naissance Lier
Décès (à 40 ans)
Lieu de décès Drammen
Club Lier Skiløberforening
Drammen Ski Club
Drafn
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 3 0 0
Championnat du monde 2 1 0
Championnat de Norvège de ski de fond (no) 2 ? ?
Championnat de Norvège de combiné nordique 1 1 4
Thorleif Haug à Chamonix en 1924 (JO).
Thorleif Haug à Chamonix en 1924 (JO).

Thorleif Haug, né le à Lier et mort le à Drammen, est un sauteur à ski, fondeur et coureur du combiné nordique norvégien, qui remporte trois médailles d'or aux Jeux olympiques d'hiver de 1924 de Chamonix.

Biographie

Repères biographiques

Thorleif Haug est né le à Lier, dans le comté de Buskerud, à une trentaine de kilomètres au sud-est d'Oslo[1]. Son père exerçait les métiers d'agriculteur et de charron. Il se marie en à Edith Karoline Magnussen. Atteint d'une pneumonie, il meurt le , à l'âge de 40 ans[2].

Carrière

En 1914, alors qu'il est âgé d'à peine 20 ans, Thorleif Haug se révèle en prenant la 4e place du festival de ski d'Holmenkollen. Il est membre successivement des clubs de Lier Skiløberforening, Drammen Ski Club puis Drafn jusqu'à la fin de sa carrière. En 1918, il remporte la première de ses six victoires dans le 50 km d'Holmenkollen[2].

Aux Jeux olympiques de 1924, disputés en France à Chamonix-Mont-Blanc, Thorleif Haug est l'un des sportifs les plus en vue. Il s'impose tout d'abord le dans l'épreuve de 50 kilomètres en ski de fond, avant d'en faire de même trois jours plus tard dans le 18 kilomètres. Le , il s'octroie une troisième médaille d'or en gagnant le combiné nordique. Il prend également la 3e place de l'épreuve de saut à ski, mais cette médaille de bronze lui est retirée 50 ans plus tard : le fondeur Thoralf Strømstad, qui a lui aussi participé aux Jeux de Chamonix, prouve en compagnie de l'historien du ski norvégien Jakob Vaage que les points de l'épreuve de saut à ski avaient été mal calculés et qu'une erreur de notation a bien été commise en faveur de Thorleif Haug qui est alors reclassé 4e, tandis que la médaille de bronze est attribuée a posteriori à l'Américain Anders Haugen[3].

Palmarès

Jeux olympiques

Épreuve / Édition
Chamonix 1924
Ski de fond
18 km
Médaille d'or, Jeux olympiques Or
Ski de fond
50 km
Médaille d'or, Jeux olympiques Or
Combiné nordique Médaille d'or, Jeux olympiques Or
Saut à ski 4e

Les Jeux olympiques comptent également comme championnats du monde sauf pour le combiné nordique.

Championnats du monde

Épreuve / Édition
Lahti 1926
Combiné nordique Médaille d'argent, Coupe du Monde Argent

Jeux nordiques

Championnats de Norvège

  • Championnat de Norvège de combiné nordique :
    • Il a remporté le titre en 1922. Il a terminé deuxième en 1918 et finit 3e en 1915, en 1917, en 1919 et en 1926.
  • Championnat de Norvège de ski de fond (no) :
    • Il a remporté deux titres en 1920 et 1921 sur le 30 km.

Festival de ski d'Holmenkollen

  • Il a gagné cette compétition en combiné nordique (no) en 1919, 1920 et 1921. Il termine second en 1923. Il termine troisième en 1916, 1924 et 1926.
  • Dans le 50km (no), il est le seul athlète à avoir remporté la compétition à six reprises (1918, 1919, 1920, 1921, 1923 et 1924).

Bibliographie

  • (no) Bjørn Gunnar Olsen, Thorleif Haug : skikongen, (lire en ligne)
  • (no) Leif Lapidus, Skikongen Thorleif Haug, (lire en ligne)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Références

  1. Universalis, « Haug Thorleif (1894-1934) », Encyclopédie Universalis (consulté le ).
  2. a et b (no) Per Jorsett, « Thorleif Haug », Norsk biografisk leksikon (consulté le ).
  3. (en) « Ski Jumping at the 1924 Chamonix Winter Games: Men's Normal Hill, Individual », sur sports-reference.com (consulté le ).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Thorleif Haug
Listen to this article