cover image

Le tissu conjonctif (TC) est l'un des quatre types de tissus biologiques du règne animal qui soutient, lie, ou distingue différents types de tissus et d'organes du corps. Il tient son origine dans le mésoderme, au moment de la gastrulation, lors du développement embryonnaire. Les trois autres types de tissus sont l'épithélium, le tissu musculaire et le tissu nerveux. Le tissu conjonctif se place entre d'autres tissus du corps, comme ceux du système nerveux. Le tissu conjonctif compose notamment les membranes externes qui enveloppent l'encéphale et la moelle spinale, ces deux constituant le système nerveux central, touchant la substance grise et la substance noire, la plus profonde. Il compose aussi les os, les vaisseaux sanguins et le sang, tous les organes comme les yeux, la peau, etc. et constitue 80 % du corps humain. Grande découverte de la fin du XXe siècle, 200 maladies orphelines du tissu conjonctif sont aujourd'hui recensées.

Section de l'épididyme. Le tissu conjonctif (en bleu) soutenant l'épithélium (en violet).

Mis à part le sang et la lymphe, les tissus conjonctifs possèdent trois principaux constituants : les fibres (élastiques et collagéneuses)[1], la substance fondamentale et la cellule — toutes les autorités scientifiques n'évaluent pas le sang ou la lymphe en tant que tissu conjonctif[2]. Ils s'immergent dans un liquide corporel aqueux.

Les cellules des tissus conjonctifs sont les fibroblastes, les adipocytes, les macrophages, les mastocytes et les leucocytes.