cover image

Tournoi de tennis de Strasbourg

tournoi de tennis féminin / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Les Internationaux de Strasbourg (Bas-Rhin, France) sont un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA, faisant partie des tournois WTA 250. L'épreuve se tient chaque année depuis 1987 au mois de mai, une semaine avant les Internationaux de France de tennis (Roland-Garros). Le tournoi se déroulait traditionnellement au sein de la Ligue d'Alsace de Tennis, dans le quartier d'Hautepierre, mais depuis son déménagement en 2011, il est organisé sur les courts du Tennis Club de Strasbourg.

Tournoi de tennis de Strasbourg
Généralités
Sport Tennis féminin
Création 1987
Organisateur(s) HopIS
Catégorie WTA 250
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Tennis Club de Strasbourg
Strasbourg
Participants 32 joueuses en simple
16 équipes en double
Statut des participants Professionnel
Surface Terre (ext.)
Dotation 203 024  (2022)
Affluence 26200 spectateurs[1] (2017)
Site web officiel https://www.internationaux-strasbourg.fr/fr
Palmarès
Tenant du titre Angelique Kerber (2022)
Plus titré(s) Silvia Farina (3)
Anabel Medina (3)
Pour la compétition en cours voir :
Édition 2022
Ancien logo.

Quatre anciennes numéros un mondiales ont aussi inscrit leur nom au palmarès de la compétition : Lindsay Davenport (1995-1996), Steffi Graf (1997), Jennifer Capriati (1999) et Maria Sharapova (2010). Avec trois succès chacune, Silvia Farina (Italie) et Anabel Medina Garrigues (Espagne) détiennent le record de victoires du tournoi en simple, la seconde les ayant décrochés consécutivement (entre 2001 et 2003). Trois Françaises ont également remporté le tournoi, Aravane Rezaï en 2009 face à Lucie Hradecká (7/6 6/1), Alizé Cornet en 2013 face à Lucie Hradecká (7-6 ; 6-0) ainsi que Caroline Garcia en 2016 face à Mirjana Lučić (6-4 ; 6-1). En 2008, la ligue d'Alsace annonce qu'elle met un terme à l'organisation du tournoi, en raison d'une trop faible fréquentation, d'un déficit financier et d'une nouvelle demande de la WTA d'augmenter la dotation de 50 000 dollars (32 000 euros) dès l'édition 2009[2].

La Fédération française de tennis devient officiellement propriétaire des Internationaux de Strasbourg en 2008 et se charge de l'organisation de la 23e édition du tournoi. Ayant pour vocation l'organisation du tennis et des grands événements en France, elle ne souhaite cependant pas être productrice de tous les événements de l'hexagone. En 2009, après avoir aidé le tournoi à se maintenir à Strasbourg, la Fédération cède l'événement à un entrepreneur privé, proche de la famille du tennis.

Denis Naegelen, ancien joueur de tennis professionnel et alsacien, fervent défenseur du tennis français, souhaite que ce tournoi reste en France, plus particulièrement en Alsace. Plusieurs offres venants d'autres villes ont été formulées à la FFT, mais c’est l'offre de Quarterback, société fondée par Denis Naegelen, qui a été choisie pour pérenniser le tournoi dans sa ville d’origine, Strasbourg.

À partir de 2010, le tournoi se re-développe et se pérennise. Les Internationaux de Strasbourg deviennent un tournoi "engagé" et prennent un nouveau positionnement. La direction du tournoi prend l'engagement d'en faire un événement écoresponsable, et de poursuivre la défense de la place de la Femme dans la société et dans le sport, comme Billie Jean King (superstar et fondatrice de la WTA) l'a fait auparavant. Les Internationaux de Strasbourg deviennent le premier événement international de tennis purement féminin. Pour marquer l’occasion de la « renaissance » des Internationaux de Strasbourg, plusieurs actions sont mises en place.

Maria Sharapova, superstar du tennis féminin, ancienne numéro 1 qui a remporté plus de 36 titres, est invitée à la 24e édition des Internationaux de Strasbourg, en 2010. Elle remportera le tournoi, après une finale disputée face à l’allemande Kristina Barrois. (7-5; 6-1).

Afin de moderniser les Internationaux de Strasbourg et de renforcer l’image internationale de l’événement, le tournoi déménage dès 2011 sur les courts du Tennis Club de Strasbourg, au pied du Parlement Européen.

Le développement de la partie hospitalités, véritable savoir-faire de Denis Naegelen, vise à faire des Internationaux de Strasbourg un tournoi attractif, afin de pouvoir attirer les meilleures joueuses mondiales et les meilleurs partenaires, dans le but de créer un cercle vertueux. Les IS deviennent alors le premier événement de relations publiques du Grand Est.

Dès 2010, tous les efforts sont faits pour réduire la trace carbone du tournoi, l’écoresponsabilité étant l’un de ses axes de développement majeur. Les Internationaux de Strasbourg, grâce à leur démarche écologique et durable, est devenu le premier événement écoresponsable de France. À tous les niveaux de l’organisation du tournoi, l’aspect environnemental est pris en compte et de nombreuses actions sont menées chaque année pour sensibiliser les visiteurs à leur empreinte carbone : gestion et recyclage des déchets et des bio-déchets, remboursement des tickets de tramway aux visiteurs, partenariats avec la SNCF pour limiter l’émission de CO2, utilisation de véhicules hybrides et électriques, restauration à base de produits biologiques et locaux… De plus, la réalisation de bilans carbone ont permis de mesurer les progrès continus du tournoi en matière d'écoresponsabilité.

En février 2018, Denis Naegelen cède la société Quarterback au groupe Plume Finance, qui devient donc propriétaire de la date WTA, tout restant à la direction du tournoi.

Fin 2019, à la suite de divergences d'opinion stratégiques, Denis Naegelen marque sa volonté de racheter le tournoi qu'il venait de céder l'année précédente. Il s’entoure alors de 3 autres partenaires, alsaciens de cœur et passionnés de tennis, pour mener ce projet à bien : Jérôme Fechter (fondateur du magazine Tennisaddict et de Karanta), Pierre-Hugues Hebert (Tennisman professionnel) et Christophe Schalk (président de Est Communication SAS et exploitant de la radio TopMusic et de MediaRun SAS, régie publicitaire).

En 2020, La 34e édition des Internationaux de Strasbourg marque l'année de la première édition 100% alsacienne du tournoi. Malheureusement, la crise sanitaire du Covid-19 contraint les organisateurs d’événements sportifs du monde entier à repousser ou annuler les manifestations. À la suite de l’annonce du report de Roland-Garros, les Internationaux de Strasbourg sont eux aussi reportés, car les conditions sanitaires ne permettent pas d'accueillir du public et les joueuses de manière sécurisée en mai 2020.

La décision d'un report à Septembre 2020, une semaine avant Roland-Garros, a été prise afin de pouvoir accueillir les joueuses et le public dans un contexte plus favorable. La compétition s’est tenue dans des conditions sanitaires optimales, avec un retour du public dans les gradins. Les mesures sanitaires mises en place, guidées par l'ARS Grand Est,étaient exemplaires aux yeux de la Préfecture du Bas-Rhin.

En 2021, le tournoi s'est tenu du 22 au 29 mai dans le cadre d'une jauge réduite à cause de la crise sanitaire et dans le respect des mesures gouvernementales. Les Internationaux de Strasbourg ont été le premier événement en France à mettre en place le Passe Sanitaire, imposé par le gouvernement.La 36e édition des Internationaux de Strasbourg est prévue du 14 au 21 mai 2022. L’objectif de cette année est d'atteindre la neutralité carbone via une compensation du poids carbone généré par le tournoi, qui passera par une campagne de reforestation. Les informations sur la billetterie sont disponibles sur le site Internet des Internationaux de Strasbourg.

Mónica Puig aux Internationaux de Strasbourg le 24 mai 2014.