cover image

Tours (prononcé [tuʁ] Écouter) est une ville située dans l'Ouest de la France, sur les rives de la Loire et du Cher, dans le département d'Indre-et-Loire, dont elle est le chef-lieu, en région Centre-Val de Loire. La commune est le chef-lieu de la métropole Tours Val de Loire et constitutive, avec son intercommunalité, de l’une des 22 métropoles françaises officielles.

Quick facts: Administration, Pays , Région , Département ,...
Tours
De haut en bas, de gauche à droite : L'Hôtel de ville sur la Place Jean-Jaurès ; Maisons à colombages, place Plumereau ; Façade de la Cathédrale Saint-Gatien de Tours ; L'Hôtel Goüin ; La Basilique Saint-Martin de Tours ; Le Pont Wilson enjambant la Loire ; Le Jardin des Prébendes d'Oé.

Blason

Logo
Administration
Pays France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
(préfecture)
Arrondissement Tours
(chef-lieu)
Intercommunalité Tours Métropole Val de Loire
(siège)
Maire
Mandat
Emmanuel Denis (EÉLV)
2020-2026
Code postal 37000, 37100, 37200
Code commune 37261
Démographie
Gentilé Tourangeaux, Tourangelles
Population
municipale
137 087 hab. (2019 )
Densité 3 954 hab./km2
Population
agglomération
361 956 hab. (2019)
Géographie
Coordonnées 47° 23′ 37″ nord, 0° 41′ 21″ est
Altitude Min. 44 m
Max. 109 m
Superficie 34,67 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Tours
(ville-centre)
Aire d'attraction Tours
(commune-centre)
Élections
Départementales Cantons de Tours-1, Tours-2, Tours-3 et Tours-4
(bureau centralisateur)
Législatives Première circonscription, Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Tours
Géolocalisation sur la carte : France
Tours
Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire
Tours
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Tours
Liens
Site web tours.fr
    Close

    La commune, comptant 137 087 habitants en 2019, est au centre d'une unité urbaine de 361 956 habitants (en 2019)[1], elle-même pôle d'une aire d'attraction de 519 778 habitants[2]. Elle est la plus grande commune, la plus grande unité urbaine et la plus grande aire d’attraction de la région Centre-Val de Loire, ainsi que la 15e aire d’attraction de France[3]. Son intercommunalité est, quant à elle, peuplée de 294 220 habitants en 2020, ce qui en fait également la première de la région Centre-Val de Loire par sa population.

    Ancienne Caesarodunum cité des Turones, fondée par Auguste, capitale de la IIIe Lyonnaise avec un des plus grands amphithéâtres de l'empire romain. Sanctuaire national avec saint Martin, Grégoire de Tours et Alcuin sous les Mérovingiens et les Carolingiens, avec l'adoption par les Capétiens de la monnaie locale la livre tournois qui deviendra la monnaie du royaume. Capitale du comté de Tours qui deviendra la Touraine, le jardin de la France[4]. Première ville de l'industrie de la soie, voulu par Louis XI, capitale royale sous les Valois avec ses châteaux de la Loire et ville d'art avec l'École de Tours. Capitale de loyauté pour Henri III et Henri IV pendant les guerres de Religion et ville de repli en juin 1940 qui lui vaudra d'être en partie détruite.

    La ville Blanche et Bleu est ville d'art et d'histoire avec son Vieux-Tours Site patrimonial remarquable. La cité jardin[5] concentre un patrimoine vert et un paysage urbain fortement influencé par son espace naturel[6]. La ville historique que l'on surnomme Le Petit Paris[7] et sa région par son histoire et sa culture, ont toujours été une terre de naissance ou d'accueil de nombreuses personnalités, de rencontres sportives internationales, ville universitaire avec plus de 30 000 étudiants en 2019. Ville culinaire avec ses spécialités les rillettes, les rillons, les vignobles tourangeaux, ses fromages AOC Sainte-Maure-de-Touraine et ses nougats.

    Aire urbaine du Grand Ouest, la ville fait partie de l'espace métropolitain Val de Loire-Maine. Elle accueille le 1er employeur de la région, le CHRU et de nombreux établissements de direction de vaste échelle. Ceinturé par son périphérique, au centre d'une étoile autoroutière à cinq branches avec les A10, A28 et A85. L'agglomération de Tours est reliée au réseau national par deux gares, à Tours et Saint-Pierre-des-Corps pour les relations TER et TGV. Toutes les régions de France sont accessibles par le train et l'aéroport Tours-Val de Loire est un aéroport régional important et avec quelques destinations internationales. Le journal régional La Nouvelle République qui a son siège à Tours et est diffusé dans la région Centre-Val de Loire et une partie de la Nouvelle-Aquitaine renforce sa position centrale.

    Oops something went wrong: