Vellechevreux-et-Courbenans - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Vellechevreux-et-Courbenans.

Vellechevreux-et-Courbenans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vellechevreux-et-Courbenans

Vue générale.
Administration
Pays
France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Lure
Canton Canton de Villersexel
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Villersexel
Maire
Mandat
Francine Champion
2014-2020
Code postal 70110
Code commune 70530
Démographie
Gentilé Villacapin
Population
municipale
130 hab. (2016 en diminution de 12,75 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 27″ nord, 6° 32′ 21″ est
Altitude Min. 289 m
Max. 493 m
Superficie 9,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Vellechevreux-et-Courbenans

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Vellechevreux-et-Courbenans

Géolocalisation sur la carte : France

Vellechevreux-et-Courbenans

Géolocalisation sur la carte : France

Vellechevreux-et-Courbenans

Vellechevreux-et-Courbenans est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants sont les Villacaprins et les Villacaprines.

Géographie

Le territoire communal repose sur le bassin houiller keupérien de Haute-Saône[1].

Communes limitrophes

Toponymie

Le village portait autrefois le nom latin de Villa Caprillus[2].

Histoire

Les traces d'un cimetière burgond ont été découvertes lors de travaux routiers[3].

En 1807, par arrêté préfectoral en date du 15 novembre 1807, Courbenans, commune supprimée, est rattachée à Vellechevreux, sous le nom de Vellechevreux-et-Courbenans, mais sans effet sur l'état civil jusqu'en 1832[4].

En 1832, les puits de recherches sont creusés par les houillères de Gémonval pour rechercher du charbon, mais celui-ci est de mauvaise qualité[5].

Politique et administration

Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes du Pays de Villersexel.
Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes du Pays de Villersexel.

Rattachements administratifs et électoraux

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la deuxième circonscription de la Haute-Saône.

Elle fait partie depuis 1801 du canton de Villersexel[6]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le canton s'est agrandi, passant de 32 à 47.

Intercommunalité

La commune est membre de la communauté de communes du Pays de Villersexel, créée en le .

Liste des maires

La mairie.
La mairie.
Liste des maires successifs[7]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
août 1865 février 1871 Jean Pierre Aubry    
Les données manquantes sont à compléter.
1995 mars 2001 Françoise Emonin    
mars 2001 novembre 2003 Christine Jeanney    
décembre 2003 En cours
(au 25 septembre 2016)
Francine Champion   Réélue pour le mandat 2014-2020[8]

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2016, la commune comptait 130 habitants[Note 1], en diminution de 12,75 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
300321281298523527587520527
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
453449443437425389409355315
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
306292282265250249219199188
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
184224199197187172162161143
2016 - - - - - - - -
130--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

  • Église Saint-Germain :
    • Clôture de chœur, du XVIIIe siècle[12] ;
    • Cloche, fondue en 1768[13] ;
    • Deux statues en bois doré d'évêques, du XVIIIe siècle[14] ;
    • Ostensoir du XVIIIe siècle en argent doré, réalisé par l'orfèvre Pierre-Antoine Grandguillaume en 1786[15] ;
    • Calice du XVIIIe siècle en argent, réalisé par l'orfèvre Claude-Louis Barrière[16] ;
    • Tableau, cadre : saint Germain, évêque, et deux personnages[17].
  • Monument aux morts, fontaines, lavoir, carrière, voie romaine.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Édouard Thirria, Manuel à l'usage de l'habitant du département de la Haute-Saône, (lire en ligne), p. 184-185.
  2. « Les jeunes interrogent l’Histoire », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « L’association Villa Caprillus, de l’ancien nom latin du village, s’est donné pour mission de créer des animations à la mesure de la petite commune ».
  3. « Le village, d’hier à aujourd’hui », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « S’il reste peu d’éléments de la période Villa caprillus, les photos du cimetière burgond mis au jour lors des travaux de la déviation, celles des linteaux gravés et de nombreux éléments d’architecture du village témoignaient de ce riche passé ».
  4. http://archives.haute-saone.fr/data/thesaurus_communes.pdf Archives départementales de la Haute-Saône. Historique des rattachements communaux. Consulté le 27 juin 2015.
  5. [PDF] R. Dormois et J.Ricours, Houille triasique sur le versant N.O. du Jura, BRGM, (lire en ligne), p. 10-14.
  6. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. « Les maires de Vellechevreux-et-Courbenans », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 16 octobre 2016).
  8. « Un nouveau mandat pour Francine Champion », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. « La clôture de chœur », notice no PM70003724, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « Cloche », notice no PM70001537, base Palissy, ministère français de la Culture
  14. « 2 statues : évêques », notice no PM70003723, base Palissy, ministère français de la Culture
  15. « Ostensoir », notice no PM70001539, base Palissy, ministère français de la Culture
  16. « Calice », notice no PM70003722, base Palissy, ministère français de la Culture
  17. « tableau, cadre : Saint Germain, évêque, et deux personnages », notice no PM70001538, base Palissy, ministère français de la Culture
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Vellechevreux-et-Courbenans
Listen to this article