Vincent Auriol, né le à Revel (Haute-Garonne) et mort le à Paris, est un homme d'État français. Il est président de la République du au .

Quick facts: Fonctions, Membre de droit du Conseil constit...
Vincent Auriol

Portrait officiel de Vincent Auriol (1947).
Fonctions
Membre de droit du Conseil constitutionnel français[alpha 1]

(6 ans, 9 mois et 27 jours)
Président Léon Noël
Gaston Palewski
Président de la République française

(7 ans)
Élection
Président du Conseil Paul Ramadier
Robert Schuman
André Marie
Henri Queuille
Georges Bidault
René Pleven
Edgar Faure
Antoine Pinay
René Mayer
Joseph Laniel
Prédécesseur Albert Lebrun
(indirectement)[alpha 2]
Successeur René Coty
Président de l'Assemblée nationale

(1 mois et 17 jours)
Prédécesseur Lui-même
(président de l'Assemblée constituante)
Successeur Édouard Herriot
Président de l'Assemblée constituante

(9 mois et 27 jours)
Prédécesseur Félix Gouin
Successeur Lui-même
(président de l'Assemblée nationale)
Ministre d'État

(2 mois et 2 jours)
Gouvernement De Gaulle II
Ministre de la Coordination des Services à la présidence du Conseil

(28 jours)
Président Albert Lebrun
Gouvernement Blum II
Prédécesseur Ludovic-Oscar Frossard
Successeur Camille Chautemps
Garde des Sceaux, ministre de la Justice

(6 mois et 16 jours)
Président Albert Lebrun
Gouvernement Chautemps III
Prédécesseur Marc Rucart
Successeur César Campinchi
Ministre des Finances

(1 an et 17 jours)
Président Albert Lebrun
Gouvernement Blum I
Prédécesseur Marcel Régnier
Successeur Georges Bonnet
Député

(28 ans et 21 jours)
Circonscription Haute-Garonne

(2 ans, 2 mois et 10 jours)
Circonscription Haute-Garonne
Maire de Muret

(21 ans, 8 mois et 6 jours)
Successeur Henri Peyrusse
Biographie
Nom de naissance Jules Vincent Auriol
Date de naissance
Lieu de naissance Revel (France)
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Paris 7e (France)
Nature du décès Mort naturelle
Nationalité Français
Parti politique SFIO
Conjoint Michelle Aucouturier
Diplômé de Université de Toulouse
Profession Avocat


Présidents de la République française
Close

Membre de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), il est ministre des Finances de 1936 à 1937, dans le gouvernement du Front populaire dirigé par Léon Blum, puis garde des Sceaux de 1937 à 1938, dans les troisième et quatrième cabinets de Camille Chautemps. Il occupe l'éphémère ministère chargé de la Coordination des services à la présidence du Conseil dans le deuxième cabinet Blum, en 1938 .

Président de l'Assemblée constituante puis de l'Assemblée nationale entre 1946 et 1947, il est élu président de la République au début de cette dernière année, devenant le premier à occuper cette fonction sous la IVe République et le premier chef d’État socialiste en France. Il ne brigue pas un second mandat à l’issue de son septennat.

Oops something went wrong: