Vincenzo Lauro - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Vincenzo Lauro.

Vincenzo Lauro

Vincenzo Lauro
Biographie
Naissance
Tropea,
 Royaume de Sicile
Décès
Rome,
 États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Grégoire XIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Maria in Via
Cardinal-prêtre de S. Clemente
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque de Mondovì
Nonce apostolique en Savoie
Nonce apostolique en Pologne

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Vincenzo Lauro (né à Tropea en Calabre, Italie, le et mort à Rome le ) est un cardinal italien du XVIe siècle.

Biographie

Vincenzo Lauro est né à Tropea le de Antonio et Raimonda Migliarese. La famille appartient à une branche de la famille Sanseverino[1]. Il étudie la théologie et la médecine notamment à l'université de Naples et à l'université de Padoue. Partout en Europe il exerce des fonctions diplomatiques à partir de 1552 auprès du cardinal François de Tournon. Il rentre en Italie et entre au service du cardinal Hippolyte d'Este et devient médecin du duc Emmanuel-Philibert de Savoie. En 1566 il est élu évêque de Mondovì. Lauro est nonce apostolique en Savoie en 1568 puis en Pologne de 1573 à 1578. Mgr Lauro est membre et président de la commission instauré par le pape Grégoire XII à propos du projet de Luigi Giglio sur le calendrier grégorien. Il est un ami des futurs saints Ignace de Loyola, Camille de Lellis et Philippe Neri, et de l'auteur Annibal Caro et le futur cardinal Federico Borromeo. Il est abbé commendataire de S. Maria a Pinerolo[1].

Le pape Grégoire XIII le crée cardinal lors du consistoire du [1].

Le cardinal Laurone participe pas au conclave de 1585, lors duquel Sixte V est élu pape. Il participe aux conclaves de 1590 (élection d'Urbain VII et de Grégoire XIV), au conclave de 1591 (élection d'Innocent IX) et à celui de 1592 (élection de Clément VIII). Il meurt en 1592 à Rome assisté de Camille de Lellis et est enterré en la basilique Saint-Clément-du-Latran[1].

Références

  1. a b c et d (it) « Lauro, Vincenzo in "Dizionario Biografico" », sur treccani.it (consulté le ).

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Vincenzo Lauro
Listen to this article