Wann-Chlore - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Wann-Chlore.

Wann-Chlore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wann-Chlore est un roman d'Honoré de Balzac publié en 1825 sous le pseudonyme d'Horace de Saint-Aubin. Il a été réédité sous le nom d'Honoré de Balzac sous le titre de Jane la pâle.

Historique

Dès 1822, Balzac voulait d'abord en faire un roman qui serait un hommage à Laure de Berny, avec laquelle il avait une liaison qui allait durer.

Wann-Chlore est une histoire d'amour dans laquelle un ancien officier de l'empereur, Horace Landon, s'éprend d'une jeune Anglaise, Jane, si pâle qu'on la surnomme « Chlora ». Romantique, évanescente, jalouse, c'est déjà le portrait de madame de Mortsauf que Balzac esquisse ici, et peut-être une ébauche du Lys dans la vallée. Tout se passe pendant la première Restauration, et comme dans Le Lys, les amours de Jane et d'Horace seront contrariées. Balzac se mettait lui-même en scène de manière à peine voilée avec le prénom d'Horace qui était celui de son pseudonyme.

Remaniée et rééditée en 1836 sous le titre de Jane la pâle, l'œuvre sera rééditée dans les deux volumes comprenant : Argow le pirate, L’Excommunié, Le Centenaire, Dom Gigadas, Falthurne, L'Héritière de Birague (textes illustrés par Beaucé, Eugène Lampsonius [alias Eustache Lorsay], Andrieux, Coppin, aux éditions Michel Lévy frères, Paris, 1868).

Wann-Chlore est l’une des rares œuvres de jeunesse que l'auteur n'ait pas proscrite[1], et qu'il a admise comme faisant partie de son œuvre globale.

Notes et références

  1. « En dehors de La Comédie humaine, il n’y a de moi que Les Cent Contes drolatiques, deux pièces de théâtre et des articles isolés qui d’ailleurs sont signés. J’use ici d’un droit incontestable. Mais ce désaveu, quand même il atteindrait des ouvrages auxquels j’aurais collaboré, m’est commandé moins par l’amour-propre que par la vérité. Si l’on persistait à m’attribuer des livres que, littérairement parlant, je ne reconnais point pour miens, mais dont la propriété me fut confiée, je laisserais dire par la même raison que je laisse le champ libre aux calomnies. »

    — Balzac, avant-propos de La Comédie humaine, édition Furne-Houssiaux-Hetzel, juillet 1842.

Références

  • Louis-Jules Arrigon, Les Débuts littéraires d’Honoré de Balzac, Paris, Perrin, 1924.
  • Pierre Barbéris, Aux sources de Balzac. Les romans de jeunesse, Les Bibliophiles de l'Originale, 1965.
  • Maurice Bardèche, Balzac romancier. La formation de l’art du roman chez Balzac jusqu’à la publication du « Père Goriot » (1820-1835), Plon, 1940 ; éd. revue en 1943.
  • Pierre Barbéris, Balzac, Les romans de jeunesse, Slatkine, 1965 ; réimpression 1985.
  • Œuvres de jeunesse de Balzac illustrées. « Argow le pirate », « Jane la pâle », « L’Excommunié », « Le Centenaire », « Dom Gigadas », avec des dessins de Beaucé, Eugène Lampsonius (alias Eustache Lorsay), Andrieux, Coppin, Paris, Michel Lévy frères, 2 vol., t. 1, 1868.
  • Honoré de Balzac, Premiers romans, 1822-1825, Robert Laffont, coll. « Bouquins », t. 2, Paris, 1999 (ISBN 2221090454). Le tome 2 contient : La Dernière Fée ou la Lampe merveilleuse, Le Vicaire des Ardennes, Annette et le Criminel et Wann-Chlore ; le tome 1 contient : L’Héritière de Birague, Jean-Louis ou La Fille trouvée et Clothilde de Lusignan. L'édition a été établie par André Lorant.
  • Balzac, œuvres diverses, Pierre-Georges Castex (dir.), avec Roland Chollet, René Guise et Nicole Mozet, La Pléiade, Paris, 1990, t. I (ISBN 978-2-07010-664-6).
    Regroupe : Les Cent Contes drolatiques, les premiers essais (1818-1823) philosophiques, les premiers romans (œuvres de jeunesse, dramatiques, poétiques).
  • Mariolina Bongiovanni Bertini et Patrizia Oppici, Autour de « Wann-Chlore », le dernier roman de jeunesse de Balzac, Berne/New York, Peter Lang, 2008, 234 p. (ISBN 978-3-03911-592-1).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Wann-Chlore
Listen to this article