Wolfgang Arendt - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Wolfgang Arendt.

Wolfgang Arendt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wolfgang Arendt
Naissance
Herzberg (Elster) (Allemagne)
Nationalité
 Allemand
Domaines Mathématiques
Institutions Département de Mathématiques d'Université d'Ulm
Directeur de thèse Helmut H. Schaefer

Wolfgang Arendt (né le 4 mars 1950 à Herzberg (Elster), Allemagne) est un mathématicien allemand, professeur de mathématiques à l'université d'Ulm. Ses travaux portent sur l'analyse fonctionnelle et les équations d'évolution.

Formation et carrière

Wolfgang Arendt a fait ses études de mathématiques et physiques à l'Université libre de Berlin (1968-1975), l'Université de Nice Sophia Antipolis et à l'Université Eberhard Karl de Tübingen. Il a obtenu son doctorat, dirigé par Helmut H. Schaefer, en 1979 à l'université de Tübingen (Über das Spektrum regulärer Operatoren). De 1980 à 1981, il poursuit ses recherches (Post-doc) à l'Université de Californie à Berkeley sous la direction de Tosio Kato, puis obtient sont habilitation universitaire en 1984 à l'université de Tübingen (Generators of positive semigroups and resolvent positive operators). De 1987 à 1995, il est professeur à l'Université de Franche-Comté. Depuis 1995, Wolfgang Arendt est professeur à l'Université d'Ulm où il est directeur de l'Institut d'Analyse Appliquée[1].

Recherche et enseignement

Wolfgang Arendt s'est spécialisé dans les méthodes d'analyse fonctionnelle pour les équations aux dérivées partielles. Plus particulièrement, il travaille sur les semi-groupes fortement continus. Ses articles de recherche les plus cités traitent de l'interaction entre les semi-groupes fortement continus et la transformation de Laplace à valeurs vectorielles, les treillis de Banach et l'analyse harmonique. L'un de ses résultats les plus célèbres est le théorème ABVL (Arendt-Batty-Lyubich-Phong)[2].

Arendt a dirigé plus de 25 thèses[3],[4] et a publié plus de 100 articles scientifiques[5],[6]. Parmi ses responsabilités éditoriales, il est rédacteur en chef du Journal of Evolution Equations[7].

Avec ses collègues de Tübingen et Karlsruhe, il a fondé le groupe de travail TULKA (TübingenULmKArlsruhe) [8],[9], qui est une collaboration inter-universitaire de plusieurs équipes d'analyse fonctionnelle. De plus, il est membre fondateur du séminaire international annuelle ISEM sur les équations d'évolution[10],[11].

Bibliographie

  • (en) Wolfgang Arendt, Annette Grabosch, Günther Greiner, Ulrich Moustakas, Rainer Nagel et Ulf Schlotterbeck, One-Parameter Semigroups of Positive Operators, Springer-Verlag, Berlin 1986 (ISBN 978-3-540-16454-8)
  • (en) Wolfgang Arendt, Charles J. K. Batty, Matthias Hieber et Frank Neubrander, Vector-valued Laplace transforms and Cauchy problems, Monographs in Mathematics, 96. Birkhäuser Verlag, Basel 2001 (ISBN 3-7643-6549-8)

Références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Wolfgang Arendt
Listen to this article