Yves Krattinger - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Yves Krattinger.

Yves Krattinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yves Krattinger

Yves Krattinger en 2008
Fonctions
Sénateur de la Haute-Saône

(11 ans, 7 mois et 21 jours)
Élection
Réélection
Groupe politique SOC
Prédécesseur Christian Bergelin
Successeur Michel Raison
Président du Conseil général puis départemental de la Haute-Saône
En fonction depuis le
(18 ans, 7 mois et 15 jours)
Prédécesseur Marc Roussel
Maire de Rioz

(5 ans, 8 mois et 21 jours)
Prédécesseur Pierre Guillaume (RPR)
Successeur Roger Robinet (PS)
Conseiller général puis départemental de la Haute-Saône
élu dans le canton de Rioz
En fonction depuis le
(31 ans, 1 mois et 13 jours)
Prédécesseur Jacques Varin (UDF)
Conseiller régional de Franche-Comté

(3 ans et 16 jours)
Maire de Chaux-la-Lotière

(13 ans et 3 mois)
Successeur Michel Chapuis
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Boult (Haute-Saône)
Nationalité Française
Parti politique PS (1982-2017)
DVG (depuis 2017)[1]

Yves Krattinger, né le à Boult (Haute-Saône), est un homme politique français, membre du parti socialiste puis divers gauche. Il est actuellement président du conseil départemental de la Haute-Saône.

Biographie

Professeur, Yves Krattinger enseigne la construction mécanique et microtechnique de 1975 à 2001, au lycée Édouard-Belin de Vesoul puis au lycée Jules-Haag de Besançon. De 1984 à 1997, il exerce également la fonction de coordinateur des sections « Techniciens supérieurs en Microtechniques ».

Élu Conseiller municipal à 22 ans et maire de Chaux-la-Lotière à 33 ans, il adhère au Parti Socialiste en 1982 et exerce les fonctions de premier secrétaire fédéral de 1993 à 1995 et celles de secrétaire de l'Union régionale du PS de 1995 à 1998.

Il est élu en 2001 président du conseil général de la Haute-Saône, dont il est membre depuis 1988 en tant que Conseiller général du canton de Rioz.

Élu sénateur en 2003 à la suite d'une élection partielle (réélu en 2004). En 2011, il est nommé président du comité de pilotage des États Généraux de la Démocratie Territoriale par Jean-Pierre Bel, président du Sénat.

Yves Krattinger est officier de la Légion d'honneur[2].

Mandats

Autres fonctions

Fonctions achevées :

  • Rapporteur de la "mission temporaire sur l'organisation et l'évolution des collectivités territoriales" (2008-2009)
  • Membre du Comité des finances locales (2008-2011)
  • Responsable du pôle "Territoires, services publics et ruralité" du candidat à la présidentielle François Hollande en 2012
  • Président du Comité de pilotage des "États Généraux de la Démocratie Territoriale" du Sénat (2011-2012)
  • Membre du Bureau et du Conseil d'administration du GART (xxxx-2013)
  • Membre du Conseil d'administration du Comité Français de l'AIPCR (xxxx-2013)
  • Président du Comité d'orientation de l'Agence Française pour l'Information Multimodale et la Billettique (AFIMB) (2011-2013)

Fonctions en cours :

Notes et références

  1. « Ni PS ni « En Marche ! » », sur L'Est républciain, .
  2. Décret du 3 avril 2015 (chevalier du 28 octobre 2000)
  3. Haute-Saône

Article connexe

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Yves Krattinger
Listen to this article