L'affaire d'Outreau est une affaire pénale d'agression sexuelle sur mineurs concernant des faits qui se sont déroulés entre 1997 et 2000. Elle a donné lieu à un procès devant la cour d'assises du Pas-de-Calais (Saint-Omer), du au , puis à un procès en appel auprès de la cour d'appel de Paris en [1], enfin à un procès à Rennes en 2015 devant la Cour d'assises pour mineurs d'Ille-et-Vilaine (Rennes). L'affaire a débouché sur l'acquittement de la plupart des accusés[N 1], avec treize innocentés  dont plusieurs avaient été maintenus en prison pendant plusieurs années, en détention préventive  et quatre jugés coupables. Douze enfants sont reconnus par la justice victimes de viols, d'agressions sexuelles, de corruption de mineurs et de proxénétisme[2]. Un accusé s'est suicidé en prison lors de sa détention préventive, avant le premier procès.

Quick facts: Pays , Tribunal, Date, Recours , Détails juri...
Affaire d'Outreau
Pays France
Tribunal Cour d'appel de Paris
Date
Recours Cour d'assises du Pas-de-Calais (Saint-Omer) du au
Détails juridiques
Branche Droit pénal, Droit des enfants
Importance Provoqua la création de la « commission d'enquête chargée de rechercher les causes de dysfonctionnements de la justice dans l'affaire dite d'Outreau et de formuler des propositions pour éviter leur renouvellement » présidée par André Vallini
Voir aussi
Mot clef et texte Abus sexuel sur mineur
Close

Elle a suscité une forte émotion dans l'opinion publique et mis en évidence des dysfonctionnements de l'institution judiciaire et des médias[3]. La lutte contre la pédocriminalité est annoncée comme prioritaire depuis 1996 au plus haut niveau de l'État[4]. Une commission d'enquête parlementaire a été mandatée en décembre 2005 pour analyser les causes des dysfonctionnements de la justice dans le déroulement de cette affaire et proposer d'éventuelles réformes sur le fonctionnement de la justice en France[5].

Oops something went wrong: