Austin Westminster - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Austin Westminster.

Austin Westminster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Austin Westminster

Austin A110 Westminster

Marque Austin (BMC)
Années de production 1954–1968
Moteur et transmission
Position du moteur Moteur à l'avant et roues arrière motrices
Chronologie des modèles

La série des Austin Westminster sont de grandes berlines et breaks qui ont été vendus par le constructeur Britannique Austin à partir de 1954, en remplacement de l'A70 Hereford. La ligne Westminster fut produite sous les dénominations A90, A95, A99, A105 et A110 jusqu'en 1968, quand la nouvelle Austin 3 Litres prit sa place. Des versions de la Westminster Farina ont également été produites sous les marques Wolseley et Vanden Plas. 101.634 Westminster ont été construites.

Le nom Westminster fut précédemment utilisé par Austin dans les années 1930 pour des versions quatre fenêtres des 16/6 et 12/4 "Lourde".

A90

A90

Austin A90 Six Westminster

Années de production 1954–1956
Usine(s) d’assemblage Longbridge, Angleterre
Sydney, Australie[1]
Moteur et transmission
Moteur(s) Moteur BMC Série C Six cylindres en ligne
Cylindrée 2600 cm3
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) berline quatre portes
Dimensions
Longueur 4318[2] mm
Largeur 1626[2] mm
Hauteur 1607[3] mm
Empattement 2642[2] mm

La A90 Six Westminster a été introduite en 1954 au salon de l'Automobile de Londres en même temps que la gamme de la petite berline Cambridge A40/A50. Elle utilisa le nouveau moteur BMC Série C (en) six cylindres en ligne (en) avec un unique carburateur Zenith qui, à 2,6 L (2639 cm³), produit 85 ch (63 kW)[3]. La suspension est indépendante à l'avant, à l'aide de ressorts hélicoïdaux et de triangles, et à ressorts à lames et barre anti-roulis sur l'essieu rigide arrière. La boite à quatre vitesses est synchronisée sur les trois principaux rapports et à partir de 1955, une overdrive pouvait être obtenue en option.

L'intérieur, avec garniture en cuir sur la version de luxe et en PVC sur le modèle standard, dispose d'une banquette avant fractionnable, bien qu'individuellement réglable, qui, si nécessaire, pouvait accueillir trois personnes de front. Lorsque seulement deux personnes l'occupent, sur le modèle de luxe, des accoudoirs peuvent être déployés sur le côté de chaque siège. Le modèle de luxe dispose également d'un accoudoir central rabattable à l'arrière. La poignée du frein à main est sous le tableau de bord sur le côté droit de la colonne de direction, qui porte également le levier du changement de vitesse. Un chauffage est installé de série sur le modèle de luxe, mais en option sur la version standard. L'Austin Motor Company a également édité une brochure pour une Voiture de Police A90 Six Westminster qui avait le changement de vitesses au plancher.

Le magazine Britannique The Motor a testé une berline Westminster de luxe en 1955, enregistrant une vitesse de pointe de 85,7 miles / h (137,9 km/h) et une accélération de 0 à 60mph (97 km/h) en 18,9 secondes ainsi qu'une consommation de carburant de 20,2 miles par gallon impérial (14,0 L/100 km; de 16,8 miles / gal US). La voiture de l'essai coûtait £834 taxes comprises[3].

La désignation A90 avait déjà été utilisée sur l'Austin A90 Atlantic en 1948-52. Quelque 25.532 Westminster A90 Six furent construites[4].

  • A90 Westminster
    A90 Westminster
  • l'arrière caractéristique en 'hanches de vache'
    l'arrière caractéristique en 'hanches de vache'

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

A95/A105

A95/A105

Appelé aussi Morris Marshal (en)
Années de production 1956–1959
Usine(s) d’assemblage Longbridge, Angleterre
Sydney, Australie[1]
Moteur et transmission
Moteur(s) Série C Six cylindres en ligne
Cylindrée 2600 cm3
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
quatre portes
Break (A95)
Dimensions
Longueur 4318 mm
à partir de mai 1956 : 4597[2] mm
Largeur 1526[2] mm
Hauteur 1549[5] mm
Empattement 2642 mm
à partir de mai 1956 : 2692[2] mm

En Mai 1956, et pour une brève période seulement, un dérivé de l'A90 Six Westminster a été annoncé, qui était une version plus courte, servant de démarrage à la A105, et avait le double carburateur SU, le moteur de 2,6 litres de série C avec overdrive en standard délivrant alors 102 cv. En octobre 1956, la A105 reçut un empattement allongé, avec overdrive en standard, et la transmission automatique en option. Deux feux de brouillard, le chauffage et des enjoliveurs de roues faisaient partie de l'équipement standard, mais la radio restait encore une option. Des peintures à double ton et des pneus à parois blanches ont été introduits pour l'effet visuel. Très peu de versions courtes de la A105 ont été produites ce qui les rend aujourd'hui très rares.

La A90 a été mise à jour pour l'automne 1956, comme A95. Avec plus de puissance, la A95 était plus longue et était aussi proposée en modèle break. L'overdrive et la transmission automatique étaient des nouveautés pour les voitures Britanniques de l'époque.

Les A95 et A105 ont été produites jusqu'en 1959. 28.065 A95 et 6.770 A105 ont été construites[4].

Le nom Westminster a été supprimé de la littérature commerciale pour la A95 et la A105 bien que, curieusement, les manuels du pilote l'utilisèrent toujours. La version break était nommée Countryman. Néanmoins, la plupart des enthousiastes parlent toujours des Westminster.

Une version de l'A95 avec une différente calandre, d'autres finitions et logos et un siège avant de type banquette a été assemblée et vendue en Australie sous l'appellation Morris Marshal (en) depuis 1957 jusqu'en 1960[6].

Une berline A105 avec overdrive testée par le magazine Britannique The Motor en 1956 avait une vitesse de pointe de 96,3 mph (155,0 km/h) et put accélérer de 0 à 60 mph (97 km/h) en 15,4 secondes. Une consommation de carburant de 22,0 miles par gallon impérial (de 12,8 L/100 km; 18,3 mpgUS) a été enregistrée. Le véhicule de l'essai coûtait £1109 taxes comprises[5].

  • Premier modèle de A105
    Premier modèle de A105
  • Le modèle A105 "à hanches de vache"
    Le modèle A105 "à hanches de vache"
  • Austin A95
    Austin A95
  • A95 "arrière long"
    A95 "arrière long"
  • A105 révisée
    A105 révisée
  • A105 "arrière long"
    A105 "arrière long"
  • Austin A105. Carrosserie plus longue à partir de 1956.
    Austin A105. Carrosserie plus longue à partir de 1956.

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Austin A105 Vanden-Plas

La A105 a été la première voiture familiale Austin produite en masse à être particulièrement mise à jour par le carrossier Vanden Plas, après le succès de la grande limousine A135 Austin Princess. Ce fut fait sur demande personnelle de Leonard Lord en 1957. Les changements comprenaient des nouveaux aménagements intérieurs nettement plus luxueux, et une bande grise portant le mot "Princess" sur le côté de la carrosserie, la plupart des carrosseries ayant été produites dans des couleurs sombres comme le noir ou le marron.

  • A105 traitée chez Vanden Plas
    A105 traitée chez Vanden Plas
  • A105 V D P, vue de l'avant
    A105 V D P, vue de l'avant
  • Logos V D P à l'arrière
    Logos V D P à l'arrière
  • Les V D P ressemblent aux autres A105
    Les V D P ressemblent aux autres A105

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

A99

A99

Appelé aussi
Années de production 1959–1961
Usine(s) d’assemblage Longbridge, Angleterre
Sydney, Australie [1]
Moteur et transmission
Moteur(s) Série C Six cylindres en ligne
Cylindrée 2900 cm3
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline quatre portes
Dimensions
Longueur 4775[2] mm
Largeur 1727[2] mm
Hauteur 1524[7] mm
Empattement 2743[2] mm

La A99 Westminster est apparue en 1959 avec une nouvelle carrosserie conçue par Pininfarina, qui avait déjà re-stylisé les gammes Austin compactes A40 et de taille moyenne A55 Cambridge l'année précédente. Sous le capot l'on retrouvait le six cylindres en ligne de série C, porté à 2,9 L (2912 cm³) avec deux carburateurs SU de l'Austin-Healey 3000. Ce moteur délivrait 103 cv (77 kW) lorsqu'il était réglé pour les Westminster. Une boite de vitesses à trois rapports entièrement synchronisée à commande manuelle avec un overdrive Borg-Warner est installée en standard, ou une transmission automatique Borg-Warner en option. Des freins à disques assistés Lockheed de 10,75 pouces (273 mm) sur les roues avant étaient aussi une innovation.

Une berline A99 à transmission automatique a été testée par le magazine Britannique The Motor en 1960, et ils ont enregistré une vitesse de pointe de 98,1 mph (157,9 km/h), une accélération de 0 à 60 mph (97 km/h) en 17,9 secondes et une consommation de carburant de 23,0 miles par gallon impérial (12,3 L/100 km; 19,2 mpgUS). Le véhicule de l'essai coûtait £1219, taxes comprises. Le même modèle à boite manuelle coûtait £1148[7].

Une version spéciale de l'A99 a été vendue sous l'appellation Princess 3 Litres, (notez, pas une "Austin" Princess – "Austin" fut retiré de la dénomination Princess déjà pour la précédente Princess IV, en août 1957) et, plus tard, sous la marque Vanden Plas comme Vanden Plas Princess. Une version Wolseley, la 6/99, a également été produite. La production prit fin en 1961 avec l'introduction de la plus grande A110. 15.162 exemplaires de l'A99 ont été fabriqués[4].

A110

A110

Appelé aussi
Années de production 1961–1968
Usine(s) d’assemblage Longbridge, Angleterre
Moteur et transmission
Moteur(s) Série-C Six cylindres en ligne
Cylindrée 2900 cm3
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline quatre portes
Dimensions
Longueur 4775[2] mm
Largeur 1727[2] mm
Empattement 2794[2],[8] mm

La dernière mise à jour majeure est arrivée en 1961 avec l'A110 Westminster. Cette version a un empattement rallongé (de 51 mm), ce qui a permis plus d'espace dans le compartiment arrière ainsi qu'une mélioration de la tenue de route. Le levier de vitesses est maintenant au plancher. Les roues de treize pouces ont été remplacées en 1964, dans le modèle Mark II. Wolseley produit une version 6/110, et il y avait une Vanden Plas Princess Mark II avec le moteur de Série C, maintenant poussé à 120 cv (89 kW). La même carrosserie de base a été utilisé pour une Vanden Plas Princess 4 Litres à moteur Rolls Royce, et la carrosserie fit même partie d'un prototype Bentley.

La gamme Westminster a été finalement remplacée par les Austin 3 Litres en 1968. 26.105 exemplaires de l'A110 ont été construits[4].

  • Vue avant
    Vue avant
  • Vue arrière
    Vue arrière
  • Trois-quarts arrière
    Trois-quarts arrière

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Les modèles à l'échelle

  • Meccano Dinky Toys; N ° 176 (production 1958-1963), Austin A105 Westminster, environ l'échelle "O" (1/44)[9].

Voir aussi

Références

  1. a b et c Pedr Davis, The Macquarie Dictionary of Motoring, page 24
  2. a b c d e f g h i j k et l (en) Culshaw et Horrobin, Complete Catalogue of British Cars, Macmillan, (ISBN 978-0-333-16689-5)
  3. a b et c « The Austin A90 Westminster de luxe », The Motor,‎
  4. a b c et d (en) Barney Sharratt, Men and Motors of the Austin : The Inside Story of a Century of Car Making at Longbridge, Haynes Publishing, , 272 p. (ISBN 978-1-85960-671-1)
  5. a et b « The Austin A105 », The Motor,‎
  6. Dennis Harrison, Morris Marshal 1957–1960, Restored Cars No 91, March / April 1992, page 20
  7. a et b « The Austin A99 », The Motor,‎
  8. (en) Basil Cardew, Daily Express Review of the 1966 Motor Show, Beaverbrook Newspapers,
  9. (en) John Ramsey, The Swapmeet and Toyfair Catalogue of British Diecast Model Toys, Swapmeet Toys and Models Ltd, (ISBN 978-0-9509319-0-6), p. 31
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Austin Westminster
Listen to this article