BUTEC - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for BUTEC.

BUTEC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

British Underwater Test and Evaluation Centre

BUTEC Range Terminal Building sur la péninsule d’Applecross, avec Inner Sound en arrière plan.

Lieu Kyle of Lochalsh
Type d’ouvrage Zone d'essais et d'évaluation militaires sous-marine
Construction 1975
Contrôlé par
Royaume-Uni
Garnison QinetiQ
Coordonnées 57° 28′ 22″ nord, 5° 55′ 14″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Le British Underwater Test and Evaluation Centre (BUTEC) (en français : Centre britannique d'essais et d'évaluation sous-marins) est une zone d'essais et d'évaluation militaires sous-marine située dans le Détroit intérieur entre l'île de Raasay et la péninsule d'Applecross, sur la côte nord-ouest de l'Écosse.

BUTEC est exploité par le sous-traitant QinetiQ pour le compte du ministère de la Défense et de la Royal Navy. La zone est utilisée pour mesurer le bruit des navires de surface et des sous-marins et pour tester diverses armes et capteurs.

Historique

BUTEC a été créé dans le Détroit intérieur par le ministère de la Défense dans les années 1970, en raison de son fond marin souple et de ses faibles niveaux de perturbation acoustique.[1] Les arrêtés britanniques de 1975 sur les essais et les évaluations des sous-marins britanniques sont entrés en vigueur le 1er septembre 1975. Les arrêtés interdisaient au public l'accès à certaines zones de terre en tout temps et à la zone de portée marine lorsqu'elle était utilisée par l'armée pour des tirs, la conduite et le largage de véhicules sous-marins et torpilles et pour toutes les activités auxiliaires.[2]

En 2002, il y eut une controverse lorsqu'un test sonar de haute puissance a été effectué sur la zone. Le sonar avait été accusé de la mort de baleines et de dauphins et avait été interdit aux États-Unis.[3]

Site

La zone BUTEC s'étend sur 10 km de long et 6 km de large, avec une profondeur d’eau comprise entre 175 et 200 m.[4]

Une zone de danger aérien peut être activée pour couvrir toute la plage si nécessaire. La zone fournit un environnement sûr et contrôlé pour une variété d'essais et d'activités d'entraînement, y compris des explosifs, des armes et des cibles en l'air, en surface et sous la surface.

Le site se compose d'une zone de bruit située à l'est de l'île de South Rona et d'une zone de test de torpilles située au centre de l'Inner Sound, entre l'île de Raasay et celle d'Applecross sur le continent. La zone de bruit est d'environ un kilomètre de long et divisée en blocs de 50 mètres de large (étiquetés de A à Z) dans lesquels se trouve un grand nombre de capteurs. Un sous-marin doit traverser ceux du milieu de la zone (blocs M ou N) à plusieurs reprises pendant que l'équipe scientifique à terre de Rona analyse le son du sous-marin. Si le submersible n'obtient pas la signature auditive attendue, il n'a pas le droit de participer à des oatrouilles d'active[5].

Opérations

Base de soutien au rivage, Kyle of Lochalsh
Base de soutien au rivage, Kyle of Lochalsh

Le bâtiment de contrôle de la zone (y compris la jetée et l'héliport) est situé à l'extrémité est de la plage, à proximité du site archéologique de Sand, à environ 6 kilomètres au nord de Applecross. Les installations périphériques pour la zone de bruit sont situées sur l'île de Rona. Le principal centre logistique et administratif est situé sur la base de soutien côtier, à Kyle of Lochalsh.

La zone d’essai des torpilles est régie par des règlements qui interdisent toute activité sous-marine aux pêcheurs, les activités de chalutage sont également interdites dans l’ensemble de la zone de Inner Sound.[6]

Les prochaines activités de la zone sont publiées dans le journal local West Highland Free Press. Lors des tirs, des navires de sécurité sont placés autour de la zone de tir. Les tirs sont effectués par des sous-marins, des hélicoptères, des avions et des bateaux. Les torpilles sont équipées d'un équipement de suivi et de mesure acoustique à la place des ogives. D'autres essais sont effectués ici, tels que l'utilisation de sonars et les exercices pour des chasseurs de mines.

Notes et références

  1. « Economic impact assessment: proposed expansion of the British Underwater Test and Evaluation Centre », sur GOV.UK, Ministry of Defence, (consulté le 11 décembre 2017), p. 7
  2. « The British Underwater Test and Evaluation Centre Byelaws 1975 (SI 1975/1268) », sur GOV.UK, Secretary of State for Defence, (consulté le 11 décembre 2017)
  3. "British Underwater Test and Evaluation Centre (BUTEC)" Gazetteer for Scotland. Retrieved 20 December 2008.
  4. « MOD BUTEC », sur QinetiQ - LPTA (consulté le 11 décembre 2017)
  5. Navy News, May 2008
  6. The British Underwater Test and Evaluation Centre Byelaws 1984 (SI 1984/1851) including a map of the underwater test range boundary and the location of the Range Terminal Control Building and warning flag
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
BUTEC
Listen to this article