cover image

La Camargue (prononce /ka.maʁg/ en français standard ; /ka.ˈmaʁ.gə/ localement) est une région naturelle française située au bord de la mer Méditerranée, dans le département des Bouches-du-Rhône, et formée par le delta du Rhône. Même si le véritable centre urbain de la Camargue est Arles[1], les Saintes-Maries-de-la-Mer[2] sont généralement reconnues comme étant la capitale de la Camargue du fait de leur position relativement centrale sur la côte.

Table info: Pays , Région française , Département françai...
Camargue

Flamants roses dans la Réserve naturelle nationale de Camargue.

Pays France
Région française Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département français Bouches-du-Rhône
Villes principales Arles
Saintes-Maries-de-la-Mer
Siège du pays Saintes-Maries-de-la-Mer
Coordonnées 43° 32′ 00″ nord, 4° 30′ 00″ est
Superficie approximative 1 500 km2
Cours d'eau Rhône
Faune remarquable Chevaux, taureaux, flamants roses
Production Riz, sel, carottes des sables, pommes de terre des sables, melon
Régions naturelles
voisines
Costières
Crau
Pays (div. territoriale) Pays d’Arles
Pays Vidourle-Camargue
Classement Réserve de biosphère
Gestion Parc naturel régional
Site web http://www.parc-camargue.fr/
Régions et espaces connexes Petite Camargue


La Camargue, la Petite Carmague et
le parc naturel regional de Carmague
Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône
Géolocalisation sur la carte : France
Camargue (Delta du Rhône) *

Carte du zonage de la réserve de biosphère.
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Pays France
Régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Occitanie
Départements Bouches-du-Rhône, Gard
Coordonnées 43° 32′ 00″ nord, 4° 30′ 00″ est
Création 1977
Superficie Cœur : 25 000 ha
Zone tampon : 106 000 ha
Zone de transition : 62 000 ha
Géolocalisation sur la carte : France
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO
Close

La Camargue est une zone humide paralique de 150 000 hectares qui abrite de nombreuses espèces animales et végétales. Elle est classée comme parc naturel régional depuis 1970 et reconnue réserve de biosphère par l'Unesco depuis 1977[3]. Depuis le XIXe siècle, elle a fait l'objet d'importants aménagements hydrauliques.