Championnats du monde de ski nordique 2009

compétition de ski / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Championnats du monde de ski nordique 2009?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

La 48e édition des Championnats du monde de ski nordique (tchèque : Mistrovství světa v klasickém lyžování Liberec 2009 ; titre officiel en anglais : FIS Nordic World Ski Championships 2009) a lieu du 18 février au à Liberec en République tchèque. La Fédération internationale de ski organise cet événement bisannuel du ski nordique lors duquel sont décernés les titres mondiaux de trois disciplines sportives : le combiné nordique, le saut à ski et le ski de fond.

Championnats du monde de ski nordique 2009
Logo officiel des Championnats du monde de ski nordique 2009
Généralités
Sport Ski nordique
Organisateur(s) Fédération internationale de ski
Éditions 48e
Lieu(x) Liberec
République tchèque
Date 18 février au
Nations 61
Participants 589
Épreuves 20
Site(s) Tipsport arena
Site web officiel liberec2009.com

Navigation

Le pays accueille pour la quatrième fois cette compétition puisque les villes de Janské Lázně (1925) et de Vysoké Tatry (1935 et 1970) avait déjà organisé l'événement à l'époque de la Tchécoslovaquie. Pays hôte de 589 sportifs représentant 61 délégations nationales, la République tchèque organise le plus grand rendez-vous sportif de son histoire. Deux nouvelles épreuves, le saut à ski féminin et le départ en ligne de combiné nordique, apparaissent au programme de ces championnats, remportés respectivement par les Américains Lindsey Van et Todd Lodwick. La Norvège termine au premier rang des médailles avec 5 titres, tous acquis dans les épreuves de ski de fond masculin, incluant les trois titres de Petter Northug. L'Allemagne est seconde au nombre de médailles avec neuf médailles mais aucun titre. En ce qui concerne les médailles d'or, la Norvège devance les États-Unis (quatre titres), la Finlande (trois titres), l'Autriche et la Pologne (deux titres).

Au côté du premier titre féminin de saut à ski, le grand vainqueur de ces épreuves côté masculin est l'Autriche avec trois médailles dont deux pour Wolfgang Loitzl et Gregor Schlierenzauer. En ajoutant le départ en ligne 10 km, le combiné nordique a changé de format de ses épreuves avec à la place du 7,5 km sprint et du 15 km individuel Gundersen les épreuves de 10 km individuel grand tremplin et du 10 km individuel petit tremplin. L'Estonien Andrus Veerpalu devient le plus vieux médaillé d'or à 38 ans quand il remporte le 15 km en ski de fond. Malgré le manque d'enneigement avant le début des épreuves, les Championnats ont reçu une abondance de neige et de vent, ce qui eut des conséquences pour certaines épreuves.

L'affluence totale de l'évènement est comprise entre 180 000 et 200 000 spectateurs, deux fois supérieure aux précédents Championnats du monde 2007 de Sapporo (Japon), mais 35 % de moins par rapport aux Championnats du monde 2005 à Oberstdorf (Allemagne). Le Président de la FIS Gian-Franco Kasper s'est exprimé lors de la cérémonie de clôture, mettant en avant le nombre de nations médaillées (quinze au total), la bonne couverture médiatique par la télévision tchèque (l'audience télévisuelle cumulée atteint 666 millions de téléspectateurs) et le succès de l'épreuve féminine de saut à ski en prévision d'une intégration au programme olympique de 2014.

Oops something went wrong: