Chris Evert

joueuse de tennis américaine / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Christine Marie Evert, plus connue sous le nom de Chris Evert, est une joueuse de tennis américaine née le à Fort Lauderdale, en Floride.

Quick facts: Pays , Naissance , Taille , Prise de raquette...
Chris Evert
(épouse Lloyd puis Mill)

Chris Evert en 1990.
Carrière professionnelle
1972 – 1989
Pays États-Unis
Naissance (68 ans)
Fort Lauderdale
Taille 1,68 m (5 6)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Gains en tournois 8 896 195 $
Hall of Fame Membre depuis 1995
Palmarès
En simple
Titres 157
Finales perdues 73
Meilleur classement 1re (3/11/1975)
En double
Titres 33
Finales perdues 27
Meilleur classement 13e (12/09/1988)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V (2) V (7) V (3) V (6)
Double F (1) V (2) V (1) 1/2
Mixte 1/4 F (1)
Meilleurs résultats aux Masters
Simple V (4)
Titres par équipe nationale
Coupe B. J. King 8 (1977-82, 1986, 1989)
Close

Considérée comme l'une des plus grandes joueuses de l'histoire, elle a remporté 157 titres[1][2] en simple dames, dont 18 titres du Grand Chelem et 4 Masters. Elle est recordwoman en nombres de titres à Roland-Garros (7 victoires), et à l'US Open, en ère open, avec 6 victoires (à égalité avec Serena Williams).

Son pourcentage de victoires : 90,05 % (1 309-145) est le plus élevé de l'histoire du tennis, hommes et femmes confondus. Son pourcentage sur terre battue : 94,05 % (316-20), ses dix victoires en Grand Chelem sur terre (sept titres à Roland-Garros, trois titres à l'US Open sur terre battue verte), ainsi que ses 125 victoires consécutives sur cette surface entre 1973 et 1979 en font l'une des plus grandes joueuses sur terre battue de tous les temps.

Chris Evert est la première joueuse à dépasser les 1 000 victoires en individuel, pendant les Internationaux d'Australie en 1984, et à se classer numéro un mondiale à cinq reprises (1975 à 1977, 1980 et 1981). Pionnière en matière de revers à deux mains, et précurseure du tennis féminin moderne[3], elle a établi plusieurs records majeurs, notamment en 1974, en remportant 54 matchs de rang (record battu par Martina Navrátilová dix ans plus tard), en s'octroyant au minimum un tournoi du Grand Chelem chaque année pendant 13 années consécutives (de 1974 à 1986), et en atteignant au minimum 52 demi-finales de tournois du Grand Chelem sur 56 participations.

Ses 157 titres en simple (154 WTA[4]), dont 18 en Grand Chelem, en font la troisième joueuse de tennis la plus titrée de tous les temps, derrière son éternelle rivale Martina Navrátilová (177) et Margaret Smith Court (191).

Élue Athlète féminine de l'année par Associated Press à quatre reprises, elle reçoit le titre de Sportive de l'année du magazine Sports Illustrated en 1976. En 1995, elle est élue à l'unanimité pour son entrée au International Tennis Hall of Fame. En 2005, les journalistes américains de Tennis Magazine l'ont placée au 4e rang des « quarante plus grands champions de tennis de ces quarante dernières années », derrière Steffi Graf et devant Björn Borg[5].