La Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, communément désignée sous le nom de Paris-Lyon-Méditerranée ou son sigle PLM, est l'une des plus importantes compagnies ferroviaires privées françaises entre sa création en 1857 et sa nationalisation en 1938, lors de la création de la SNCF[1].

Quick facts: Création , Disparition , Personnages-clés , P...
Compagnie
des chemins de fer
de Paris à Lyon
et à la Méditerranée
(PLM)
Création
Disparition
Personnages-clés Paul Séjourné
Prédécesseur Syndicat du Bourbonnais (d) ()
Società per le Strade Ferrate Calabro-Sicule (d) ()
Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon
Compagnie du chemin de fer de Lyon à la Méditerranée
Compagnie des chemins de fer du Dauphiné
Société des Chemins de Fer de Miramas à Port de Bouc
Compagnie des Dombes et des chemins de fer du Sud-Est
Successeur Société nationale des chemins de fer français

Forme juridique Société anonyme
Sigle PLM
Siège social Paris
 France
Close

Desservant le sud-est de la France, et notamment la Côte d'Azur, la Provence, les Cévennes, et les Alpes, le PLM était la compagnie par excellence des départs en villégiature. La gare parisienne du PLM était la gare de Lyon.

Outre les lignes ferroviaires, la compagnie proposait également de nombreuses lignes desservies par des autocars et possédait des hôtels en lien avec ceux-ci[2]. L'une de ces lignes était la route des Grandes Alpes, itinéraire touristique réalisable en plusieurs étapes promu par le Touring-Club de France et la compagnie du PLM.

Oops something went wrong: