Delphes (en grec ancien et grec moderne Δελφοί, Delphoí) est le site d'un sanctuaire panhellénique, situé au pied du mont Parnasse, en Phocide, où parle l'oracle d'Apollon à travers sa prophétesse, la Pythie qui était assise dans une salle du temple d’Apollon et parlait au nom du dieu. Elle répondait aux questions qui lui étaient posées ; ces réponses étaient aussitôt traduites en phrases par des prêtres. Delphes abrite également l'Omphalos ou « nombril du monde ». Investie d'une signification sacrée, le sanctuaire est, du VIe au IVe siècle av. J.-C., le véritable centre et le symbole de l'unité du monde grec. Les sanctuaires panhelléniques sont des complexes architecturaux extérieurs aux cités. Ils constituent les seuls lieux où tous les anciens Grecs, et certains barbares (Lydiens et Étrusques) prennent part à des célébrations religieuses communes.
Les ruines de Delphes ont été rendues au jour grâce aux fouilles de l’École française d’Athènes à partir de 1892 sous la direction de Théophile Homolle[1].

Quick facts: Coordonnées , Pays , Subdivision , Type , Cri...
Site archéologique de Delphes *

Sanctuaire de Delphes : théâtre et temple d'Apollon.
Coordonnées 38° 28′ 59″ nord, 22° 30′ 04″ est
Pays Grèce
Subdivision Phocide, Grèce-Centrale
Type Culturel
Critères (i) (ii) (iii) (iv) (vi)
Superficie 51 ha
Zone tampon 14 314 ha
Numéro
d’identification
393
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1987 (11e session)
Géolocalisation sur la carte : Grèce
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification UNESCO
Close