Embekka Devalaya - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Embekka Devalaya.

Embekka Devalaya

Embekka Devalaya

Statue du Bouddha d' Embekka Devalaya
Présentation
Nom local ඇම්බැක්කේ දේවාලය
Culte Bouddhisme
Type Devalaya
Géographie
Pays Sri Lanka
Région Kandy (district)
Coordonnées 7° 13′ 05″ nord, 80° 34′ 04″ est

Embekka Devalaya se situe dans une zone connue sous le nom Medapalata Korale d'Udunuwara dans le district de Kandy à environ 7 - 8 km (5,0 mi) de Pilimathalawa à Embekka sur la route principale qu relie Colombo à Kandy. Ce temple vieux de plus de six siècles a été construit sous le règne du roi Wickremabahu III (1371-1394AD) de Gampola.

Embekka Devalaya
Embekka Devalaya

Historique

Dans le sud de l'île, un batteur nommé Rangama, qui souffrait d'une incurable maladie cutanée fut guéri après avoir visité Kataragama Devalaya . En signe de gratitude, il promit à la Déesse Kataragama de visiter le Temple tous les ans afin de lui rendre hommage. L'âge avançant lui rendait la tache de plus en plus difficile, aussi la déesse lui demanda de trouver un endroit miraculeux afin qu'il puisse continuer d’honorer la promesse faite. Il se trouve que dans le jardin royal poussait un arbre qui saignait, chaque fois que quelqu'un tentait de le couper. La légende précise que la reine Henakanda Biso Bandara fut réveillée, une nuit par un rêve étrange, dans lequel la déesse lui est apparue en demandant de construire un temple. Ce rêve considéré comme un présage en constatant que le batteur avait fait le même songe. Le temple fut construit et fut développé par le roi Wickramabahu en un complexe plus vaste visité par des milliers de fidèles encore aujourd'hui.

Ce temple est dédié au dieu Kârttikeya (Murugan) chez les hindous et à «Katharagama» par les bouddhistes. A l'origine le temple comportait trois étages, qui malheureusement se sont éboulés avec les intempéries. Le temple est orné de boiseries sculptées, classées par l'UNESCO pour être parmi les meilleures et les plus détaillées du monde[1].

Structure

La caractéristique de ce temple unique est qu'il est entièrement réalisé en bois, y compris la toiture qui a son propre design. Les chevrons sont fixés ensemble et maintenus en place par un "Madol Kurupawa", une sorte d'épingle géante qui existe nulle par ailleurs.

Embekka Devalaya
Embekka Devalaya

Maha Devalaya

Le temple principal se subdivise en trois zones principales.

  • le Sanctuaire de Garagha qui est le lieu où se trouve la sculpture sur bois de la Divinité "Wedasitina Maligaya"
  • le Dance Hall ou Digge représente les événements de la vie de la reine Henakanda Bandara.
Drummers 'Hall
Drummers 'Hall
  • le Drummers 'Hall, représente les événements musicaux de la vie du batteur Rangama. Il est admis qu'une partie du travail du bois utilisé provenait d'un «Royal Audience Hall» abandonné à Gampola.
L'arbre "Bo" et les sanctuaires
L'arbre "Bo" et les sanctuaires

l'Antaralaya

cette salle abrite de nombreux objets de valeur ayant une grande signification historique, notamment une paire de défenses d'éléphant offerte par le roi Wickramabahu,et le Kunama (palanquin) donné au roi Rajasinghe ll par les Hollandais. A l'extérieur, se dresse un grand arbre Bo qui abrite plusieurs sanctuaires bouddhistes et hindous.

Le Sandunkudama

est le lieu de stockage des objets sacrés pris dans la Perahera annuelle,

La "nourice"  Embekka Devalaya
La "nourice" Embekka Devalaya

Les sculptures

Elles présentent des formes très intéressantes, l'une des plus reconnaissables étant la Hansa Puttuwa ou Swans enlacés. D'autres incluent des conceptions de corde enlacée (Lanu Gataya), de visage d'éternuement (Kisimbi Muna), de travail de feston (Liyawala), d'images de Déesse (Deva Ruwa), de faucon (Gijulihiniya) avec des aigles à deux têtes, nourrissant l'enfant, lutteurs, soldats combattant à cheval, oiseaux avec des figures humaines et beaucoup plus. L'une des sculptures des plus singulières, est celle du tableau représentant un éléphant et un taureau entrelacés. Cette sculpture reflète, l'habileté du travail artistique réalisé. Ces belles sculptures sont l'œuvre d'une équipe d'artisans qualifiés dirigée par le maître artisan Delmada Mulacari, sous l'autorité du roi Wickramabahu lll [2].

Ruines d' Ambalama
Ruines d' Ambalama

L'Embekka Ambalama

À environ huit cents mètres du temple d'Embekke les ruines de l'Ambalama, sont encore visibles. Aussi connu sous le nom de Sinhasana Mandapaya, l'édifice, construit sur une plate-forme supportée par sept colonnes, s'étalait sur une aire de 27 pieds de long sur 22 pieds de large. Il était destiné lors de la Perahera annuelle au roi et son entourage. De ce bâtiment, qui a souffert des ravages du temps, il ne subsiste que quelques piliers.

Bibliographie

  • « PART I : SECTION (I) — GENERAL Government Notifications », The Gazette of the Democratic Socialist Republic of Sri Lanka, vol. 1586,‎ (lire en ligne)

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Embekka Devalaya
Listen to this article