Forme binaire - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Forme binaire.

Forme binaire

En musique classique, la forme binaire est une structure musicale particulière de l'œuvre musicale composée de deux sections — A et B — exécutées deux fois chacune, soit : AABB. Sur une partition, la forme binaire est le plus souvent notée au moyen de barres de reprise.

  • La section A s'achève habituellement dans une tonalité voisine — très souvent, la tonalité de la dominante.
  • La section B au contraire, commence par cette tonalité voisine, et, après un nombre variable de modulations, s'achève sur la tonalité de départ.
  • Les deux sections peuvent être d'égale longueur. Lorsque ce n'est pas le cas, c'est la section B qui est généralement plus longue : celle-ci en effet est souvent plus riche, d'abord parce qu'elle contient davantage de modulations, ensuite parce qu'elle utilise fréquemment une partie du matériau thématique de la section A. Si le section B utilise une partie du matériau thématique de la section A, cette forme s'appelle la forme binaire arrondie. La forme sonate est un type de forme binaire arrondie.[1]

Un exemple de forme binaire est fourni par les pièces de la suite qui l'adoptent le plus souvent (on peut aussi y trouver la forme rondo, spécialement chez les compositeurs français).

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Forme binaire
Listen to this article