Frederick William Shaw - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Frederick William Shaw.

Frederick William Shaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frederick William Shaw
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Député à l'Assemblée nationale du Québec
Pointe-Claire
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Port Perry (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Frederick William Shaw (né le à Montréal et mort le à Port Perry, Ontario[1],[2]) est un homme politique canadien.

Il a été député de la circonscription de Pointe-Claire à l'Assemblée nationale du Québec de 1976 à 1981, d'abord sous la bannière de l'Union nationale, puis comme député indépendant à partir du 18 février 1978.

Biographie

Ancien membre des Forces armées canadiennes dans les années 1950 et chirurgien-dentiste de profession, Frederick William Shaw est diplômé de l'Université McGill en 1958[1]. Shaw milite dans des partis conservateurs depuis les années 1960. Il a brigué les suffrages pour l'Union nationale à l'élection générale québécoise de 1970 et il a été défait au congrès à la direction de l'UN, en 1976. Après avoir quitté ce parti 15 mois après son élection, il siège comme député indépendant. Il est battu lors de l'élection générale de 1981.

Opposant farouche à la Charte de la langue française, il milite à Alliance Québec et au Parti Égalité, dont il est l'un des candidats aux élections de 1998 et de 2003. Il est battu les deux fois.

Il a également été candidat indépendant à l'élection fédérale canadienne de 1993 et candidat de l'Alliance canadienne en 2000.

À sa retraite en 2010, il s'établit en Ontario et meurt à Port Perry en mai 2018 à l'âge de 85 ans[1].

Références

  1. a b et c (en-US) « Dr. Bill Shaw, Quebec's unapologetic partitionist, dies at 85 », Montreal Gazette,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  2. (en) « Avis de décès - William Frederick Shaw », sur Le Nécrologue (consulté le 31 mai 2018)

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Frederick William Shaw
Listen to this article