For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Géomembrane.

Géomembrane

Étanchéité d'un bassin par géomembrane en polypropylène.
Étanchéité d'un bassin par géomembrane en polypropylène.

Les géomembranes sont des géosynthétiques assurant une fonction d'étanchéité. Elles sont généralement utilisées pour remédier aux pertes d'eau par infiltration, ou pour éviter la migration de polluants dans le sol.

L'appellation « géomembrane » est soumise à la norme AFNOR NFP 84-500[1].

Description

Les géomembranes sont des produits adaptés au génie civil, minces, souples, continus, étanches aux liquides même sous des sollicitations de service.

Dans l'état actuel des techniques, ni les produits de faible épaisseur fonctionnelle (inférieure à un millimètre), ni les produits dont l'étanchéité est assurée uniquement par un matériau argileux, ne sont considérés comme des géomembranes.

Composition

Les matériaux de base utilisés sont de trois types[2] :

Conditionnement

Les géomembranes sont généralement stockées sous forme de rouleaux de longueurs et largeurs différentes, pouvant varier de 1 m par 10 m pour les géomembranes bitumineuses à 7,5 m par 200 m pour les géomembranes en polyéthylène par exemple.

Domaines d'emploi

Elles sont utilisées en génie civil, bâtiment, agriculture, environnement et industries.

Les utilisations les plus répandues sont :

  • étanchéité des bassins d'eau ;
  • étanchéité des retenues collinaires ;
  • étanchéité des bassins de rétention anti-pollutions ;
  • étanchéité de murs enterrés ;
  • barrière active des casiers de stockage de déchets ;
  • confinement de déchets liquides.

Mise en œuvre

Lors de la réalisation d’un ouvrage nécessitant une géomembrane, le choix du matériau et de l’épaisseur de cette dernière dépend de plusieurs critères tels que la nature du support (béton, terrain argileux, etc.), le type de produit en contact (eau, hydrocarbure, produits chimiques, etc.) ainsi que la vocation de l’ouvrage (confinement, rétention permanente ou temporaire, etc.).

Elles sont souvent thermo-soudables pour réaliser les joints dans des conditions de qualité et de fiabilité optimales.

Références

  1. NF P84-500 Avril 2013, Géomembranes - Dictionnaire des termes relatifs aux géomembranes
  2. Pierre WITIER, Gérard PLATRET, Hieu-Thao HUYNH, Fabienne FARCAS, Véronique BOUTEILLER, Daniel ANDRÉ, Yves MOUTON et Jean-Marie ANTOINE, Analyse et caractérisation de matériaux de construction, Techniques de l’Ingénieur, 1999
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Géomembrane
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.