Gouvernement Berlusconi III - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Gouvernement Berlusconi III.

Gouvernement Berlusconi III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gouvernement Berlusconi III
(it) Governo Berlusconi III

République italienne

Description de l'image defaut.svg.
Président de la République Carlo Azeglio Ciampi
Président du Conseil Silvio Berlusconi
Formation
Fin
Durée 1 an et 9 jours
Composition initiale
Coalition Maison des libertés
Représentation
Chambre des députés
331 / 610
Sénat
169 / 322

Le gouvernement Berlusconi III (Governo Berlusconi III, en italien) est le gouvernement de la République italienne entre le et le , durant la XIVe législature du Parlement.

Coalition et historique

Dirigé par le président du Conseil des ministres libéral sortant Silvio Berlusconi, il est constitué de la Maison des libertés (CDL), une coalition formé par Forza Italia (FI), l'Alliance nationale (AN), l'Union des démocrates chrétiens et du centre (UDC), la Ligue du Nord (LN), le Nouveau Parti socialiste italien (N-PSI) et le Parti républicain italien (PRI), qui disposent ensemble de 331 députés sur 610 à la Chambre des députés, soit 54,2 % des sièges, et de 169 sénateurs sur 322, soit 52,5 % des sièges.

Il a été nommé à la suite de la démission du gouvernement Berlusconi II, causée par l'échec de la CDL aux élections régionales du début du mois d'. La crise gouvernementale, d'une durée de 67 heures seulement, est la plus courte de l'histoire italienne.

Le nouvel exécutif comprend cinq nouveaux ministres, dont un membre du N-PSI et un du PRI, tandis que Marco Follini, vice-président du Conseil et secrétaire politique de l'UDC, n'est pas reconduit. De même, quatre autres ministres, dont le très populaire ministre de la Santé, l'indépendant Girolamo Sirchia, sont remplacés. Parmi les nouveaux on compte Giorgio La Malfa, fils d'Ugo La Malfa, figure des débuts de la République, et Francesco Storace, président sortant du Latium battu aux régionales par le centre-gauche. Un poste de ministre sans portefeuille, chargé du Mezzogiorno, est en outre créé, à la demande de l'AN et de l'UDC en compensation du retour de Giulio Tremonti, désormais vice-président du Conseil. Enfin, les démocrates chrétiens obtiennent un poste de ministre plein, confié à leur président Rocco Buttiglione, alors qu'ils n'avaient que des postes sans portefeuille dans la précédente équipe.

Après la courte victoire de la coalition de centre-gauche L'Union aux élections générales des 9 et 10 avril 2006, il cède le pouvoir au second gouvernement du social-démocrate Romano Prodi.

Composition

Initiale (23 avril 2005)

Fonction Titulaire Parti
Président du Conseil des ministres Silvio Berlusconi FI
Vice-président du Conseil des ministres
Ministre des Affaires étrangères
Gianfranco Fini AN
Vice-président du Conseil des ministres Giulio Tremonti FI
Ministres sans portefeuille
Ministre pour les Affaires régionales et l'Autonomie locale Enrico La Loggia FI
Ministre pour l'Application du programme du gouvernement Stefano Caldoro N-PSI
Ministre pour la Fonction publique Mario Baccini UDC
Ministre pour l'Innovation et la Technologie Lucio Stanca FI
Ministre pour les Italiens dans le monde Mirko Tremaglia AN
Ministre pour l'Égalité des chances Stefania Prestigiacomo FI
Ministre pour les Politiques communautaires Giorgio La Malfa PRI
Ministre pour les Réformes institutionnelles et la Dévolution Roberto Calderoli (jusqu'au 18/02/2006) LN
Ministre pour les Relations avec le Parlement Carlo Giovanardi UDC
Ministre pour le Développement et la Cohésion territoriaux Gianfranco Micciché FI
Ministres
Ministre de l'Intérieur Giuseppe Pisanu FI
Ministre de la Justice Roberto Castelli LN
Ministre de l'Économie et des Finances Domenico Siniscalco (jusqu'au 22/09/2005) Sans
Giulio Tremonti FI
Ministre des Activités productives Claudio Scajola FI
Ministre de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Letizia Moratti FI
Ministre du Travail et des Politiques sociales Roberto Maroni LN
Ministre de la Défense Antonio Martino FI
Ministre des Politiques agricoles et forestières Giovanni Alemanno AN
Ministre de l'Environnement et de la Protection du territoire Altero Matteoli AN
Ministre des Infrastructures et des Transports Pietro Lunardi Sans
Ministre de la Santé Francesco Storace (jusqu'au 10/03/2006) AN
Silvio Berlusconi (par intérim) FI
Ministre pour les Biens et les Activités culturels Rocco Buttiglione UDC
Ministre des Communications Mario Landolfi AN

Annexes

Articles connexes

Lien externe


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Gouvernement Berlusconi III
Listen to this article