cover image

L'italien (en italien : italiano) est une langue appartenant au groupe des langues romanes de la famille indo-européenne. Il existe un très grand nombre de dialectes italo-romans.

Quick facts: Pays , Région , Nombre de locuteurs , Nom des...
Italien
Italiano
Pays Italie, Saint-Marin, Vatican, Suisse, Slovénie, Érythrée, Libye, Somalie, Brésil, Croatie
Région Tessin, Grisons, Istrie
Nombre de locuteurs 71 millions comme langue maternelle[1]

environ 90 millions au total

Nom des locuteurs italophones
Typologie SVO, flexionnelle, accusative, syllabique, à accent d'intensité
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Italie
Suisse
Saint-Marin
Vatican
Istrie (Croatie)
Piran, Izola et Koper (Slovénie)
 Union européenne
Régi par Accademia della Crusca (non officiellement)
Codes de langue
IETF it
ISO 639-1 it
ISO 639-2 ita
ISO 639-3 ita
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
Linguasphere 51-AAA-q
WALS ita
Glottolog ital1282
Échantillon
article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

Articolo 1

Tutti gli esseri umani nascono liberi ed eguali in dignità e diritti. Essi sono dotati di ragione e di coscienza e devono agire gli uni verso gli altri in spirito di fratellanza.
Close

Comme beaucoup de langues nationales, l'italien moderne est un dialecte qui a « réussi » en s'imposant comme langue propre à une région beaucoup plus vaste que sa région dialectale originelle. En l'occurrence, c'est le dialecte toscan, de Florence, Pise et Sienne, qui s'est imposé, quoique dans sa forme illustre (koinè littéraire à base florentine enrichie par des apports siciliens, latins et d'autres régions italiennes), non pas pour des raisons politiques comme c'est souvent le cas, mais en raison du prestige culturel qu'il véhiculait. Le toscan est en effet la langue dans laquelle ont écrit Dante Alighieri, Pétrarque et Boccace, considérés comme les trois plus grands écrivains italiens de la fin du Moyen Âge. C'est aussi la langue de la ville de Florence, réputée pour sa beauté architecturale et son histoire prospère. C'est donc sans surprise que l'italien fut pendant longtemps la langue internationale de la culture et des arts, et que le vocabulaire de toutes les langues européennes conserve jusqu'à nos jours un grand nombre de termes italiens (notamment en musique, lesquels sont même repris dans d'autres langues comme le japonais).

Les normes générales de grammaire italienne ne furent pourtant fixées qu'à la Renaissance, avec la réforme linguistique de Pietro Bembo, érudit vénitien collaborateur d'Alde Manuce, qui en exposa les idées fondamentales dans Gli Asolani.

Répartition géographique de l'italien dans le monde.

Oops something went wrong: