Jo Peignot - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Jo Peignot.

Jo Peignot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jo Peignot
Nom de naissance Georges Peignot
Naissance
Paris 19e (France)
Nationalité
 Français
Décès (à 68 ans)
Argentan, Orne (France)
Profession Acteur
Films notables Razzia sur la chnouf
Le rouge est mis

Jo Peignot, de son vrai nom Georges Peignot, est un acteur français, né le à Paris et mort le (68 ans) à Argentan (Orne).

Biographie

Jo Peignot tient son premier rôle au cinéma en 1955 aux côtés de Jean Gabin dans Razzia sur la chnouf. L'auteur du roman éponyme adapté, Auguste Le Breton, et l'acteur Jean Gabin poussent Henri Decoin à lui donner un bout de rôle dans le film. Il fait ensuite des apparitions dans neuf productions cinématographiques différentes, toujours dans des rôles de second plan.

Il finit sa vie en tant que palefrenier à La Moncorgerie pour Jean Gabin.

Citations

« 1946 [...] [Jean Gabin] se promène alors dans le quartier, boit un verre chez son pote Georges Peignot dit « Jo les grands pieds » qui tient le Bar de l'étape rue Pierre-Charron[1]. »

— Jean-Jacques Jelot-Blanc, Jean Gabin inconnu, Flammarion, 2014

« 1958 [...]Lors de sa première visite du chantier, en découvrant les pièces fraichement repeintes, Dominique Gabin a bien failli s'étrangler : « Tous les murs étaient gris, de la couleur de la chemise de Pouzaud ! » s'exclame-t-elle. De plus, avec son pote Jojo les grands pieds, devenu rentier après la vente de son bar l'Étape, ils ont multiplié les erreurs : ils ont par exemple tout simplement oublié la pose du carrelage de la cuisine. « Mais quand même, la Moncorgerie avait une sacrée gueule ! » précise Jojo[2]. »

— Jean-Jacques Jelot-Blanc, Jean Gabin inconnu, Flammarion, 2014

« Jo Les Grands Pieds (nom : Peignot) : patron du célèbre L'Étape, rue Pierre-Charron. Redoutable par son courage, sa hargne et sa puissante droite. En 1955, Jean Gabin et moi, nous avions insisté auprès d'Henri Decoin pour qu'il lui confie un bout de rôle dans Razzia sur la chnouf, tiré d'un de mes bouquins. Passionné de cinéma, Jo devait continuer par la suite a tenir des petits rôles. Puis démuni, ayant fait de mauvaises affaires, il est allé achever ses jours comme jardinier, à la ferme de Gabin, à La Moncorgerie, qui lui a donné l'hospitalité. Décède de maladie à l'hôpital[3]. »

— Auguste Le Breton, Les Pégriots, Club français du livre, 1973

Filmographie

Cinéma

Notes et références

  1. Jean-Jacques Jelot-Blanc, Jean Gabin inconnu, page 138 ; Flammarion, 2014 (ISBN 9782081286238)
  2. Jean-Jacques Jelot-Blanc, Jean Gabin inconnu, page 248 ; Flammarion, 2014 (ISBN 9782081286238)
  3. Auguste Le Breton, Les Pégriots, Club français du livre, 1973, page 523 ; réédition La Manufacture de Livres, 2010 (ISBN 9782358870184)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Jo Peignot
Listen to this article