La carpe koï ou carpe d'ornement est un poisson appartenant à une des variétés ornementales de la carpe commune (Cyprinus carpio carpio Linnaeus, 1758[1]). Aujourd'hui prisée dans le monde entier, le développement de carpes ornementales est initialement apparu en Chine, en Corée, au Japon et au Vietnam. Ce poisson d'eau douce a été obtenu à partir de croisements entre individus sélectionnés de la Carpe commune (Cyprinus carpio) qui vivait à l'origine dans les étangs servant de réservoirs aux rizières. Essentiellement végétarienne, cette carpe n'est pas un prédateur malgré sa grande taille. Ces poissons arborent diverses couleurs : rouge, blanc, jaune, noir, etc. Certaines variétés colorées sont très prisées par les collectionneurs et atteignent des prix énormes alors qu'elles ne sont encore âgées que d'environ deux ans. En Asie du Sud-Est, les koïs sont considérées comme un symbole d'amour et de virilité.

Carpe koï de variété Kohaku, l'une des variétés issue de la sous-espèce Cyprinus carpio carpio Linnaeus, 1758.