Larmes de clown - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Larmes de clown.

Larmes de clown

Larmes de clown
poster promotionnel (avec Lon Chaney)

Titre original He Who Gets Slapped
Réalisation Victor Sjöström
Scénario Victor Sjöström
Carey Wilson
Acteurs principaux
Pays d’origine
États-Unis
Genre Drame
Durée 71 minutes
Sortie 1924


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Film
Film

Larmes de clown (He Who Gets Slapped) est un film muet américain réalisé par Victor Sjöström (crédité Victor Seastrom) en 1924.

Depuis 2017, il est inscrit au National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès.

Synopsis

Le scientifique Paul Beaumont est sur le point de faire un discours devant ses pairs de l'Académie, afin de rendre publiques ses recherches sur l'origine de l'homme, menées à terme avec le soutien de sa femme Maria et le mécénat du baron Regnard. Mais ce dernier lui vole ses notes et accapare devant l'Académie le mérite de la découverte, grâce à Maria, en réalité sa maîtresse et complice. Réalisant tout cela, publiquement humilié, Beaumont choisit de disparaître.
Il refait sa vie dans un cirque, où il est, sous le sobriquet de "HE" (CELUI), un clown recevant chaque soir, devant un parterre hilare, quantité de gifles d'autres clowns pour tout ce qu'il dit ou fait. Il devient célèbre. Un de ses collègues du cirque, l'écuyer Bezano, est amoureux de sa nouvelle partenaire, Consuelo, et réciproquement. Elle est la fille du comte Mancini ruiné. Ce dernier voudrait la marier à un ami très riche, qui s'avère être le baron Regnard. Paul Beaumont devient lui aussi amoureux de Consuelo. Celle-ci, qui subit la vie et a une profonde sympathie pour lui, ne le prend cependant pas au sérieux. Finalement, le « clown qui reçoit des gifles » choisit de mourir pour elle et de vouloir son bonheur avec Bezano. Pendant une représentation, le clown la libère de son père et de son prétendant en les faisant dévorer par un lion.

Fiche technique

Distribution

Et, parmi les acteurs non crédités :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Larmes de clown
Listen to this article