Luciano Emmer - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Luciano Emmer.

Luciano Emmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Luciano Emmer
Naissance
Milan (Lombardie)
Italie
Nationalité
Italienne
Décès (à 91 ans)
Rome (Latium)
Italie
Profession Réalisateur, scénariste

Luciano Emmer (né le à Milan et mort le à Rome) est un réalisateur et scénariste italien.

Biographie

Après avoir abandonné ses études de droit pour le cinéma Luciano Emmer travaille avec Enrico Gras[1]. Il fonde la société de production Dolomiti Film et réalise des documentaires. Ceux qu'il consacre à l'art sont tout particulièrement salués par la critique. Le Centre Pompidou lui consacrera une rétrospective en 1996[2]. En 1949 il réalise son premier long métrage Dimanche d'août, avec Marcello Mastroianni. L'année suivante il tourne, également Mastroianni, Paris est toujours Paris. Dans les années 1950 il réalise également des films publicitaires, tout en poursuivant son travail de documentariste. En 1956 il réalise, avec Robert Enrico, À chacun son paradis.

Après La fille dans la vitrine (1961), drame social,avec Marina Vlady et Lino Ventura, il se tourne vers la télévision. Il fait son retour au cinéma avec Assez! Je fais un film.

Il est père du réalisateur David Emmer et du mathématicien Michele Emmer.

Filmographie

Comme réalisateur

Cinéma

Télévision

  • 1962 : Noi e l'automobile
  • 1963 : Bianco rosso celeste - cronaca dei giorni del Palio di Siena
  • 1965 : La Distrazione
  • 1969 : Geminus
  • 1971 : Il Piccolo lord
  • 1971 : La Gardenia misteriosa
  • 1971 : Il Furto del Raffaello
  • 1971 : Il Bivio
  • 1971 : Die Diebischen Zwillinge (série)
  • 1972 : Guttoso e il 'Marat morto' di David
  • 1972 : Fellini e l'EUR
  • 1972 : Bianchi bandinelli e la Colonna Traiana

Comme scénariste

Cinéma

Luciano Emmer, Marina Vlady, Magali Noël et Bernard Fresson à Schiphol le 1er juin 1960, en marge du tournage de La Fille dans la vitrine
Luciano Emmer, Marina Vlady, Magali Noël et Bernard Fresson à Schiphol le , en marge du tournage de La Fille dans la vitrine

Télévision

  • 1962 : Noi e l'automobile
  • 1963 : Bianco rosso celeste - cronaca dei giorni del Palio di Siena
  • 1965 : La Distrazione
  • 1969 : Geminus
  • 1971 : Il Piccolo lord
  • 1971 : La Gardenia misteriosa
  • 1971 : Il Furto del Raffaello
  • 1971 : Il Bivio
  • 1971 : Die Diebischen Zwillinge (série)
  • 1972 : Guttoso e il 'Marat morto' di David
  • 1972 : Fellini e l'EUR
  • 1972 : Bianchi bandinelli e la Colonna Traiana

Notes et références

  1. « Luciano Emmer (1918-2009) », sur cineclubdecaen.com (consulté le 21 janvier 2020)
  2. « Luciano Emmer, La première rétrospective parisienne de cet inventeur italien du film sur l'art », sur centrepompidou.fr, 11-22 septembre 1996 (consulté le 21 janvier 2020)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Luciano Emmer
Listen to this article