Marche aux Jeux olympiques - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Marche aux Jeux olympiques.

Marche aux Jeux olympiques

Marche aux Jeux olympiques
50 km marche lors des Jeux olympiques de 2016.
Généralités
Sport Athlétisme
Marche
Organisateur(s) CIO
Éditions 26e en 2021
Catégorie Jeux olympiques

Palmarès
Tenant du titre 20 km : Massimo Stano (2021) et Antonella Palmisano (2021)
50 km : Dawid Tomala (2021)
Plus titré(s) 20 km : Volodymyr Holubnychy (2)
50 km : Robert Korzeniowski (3)
Records 20 km : Chen Ding (h 18 min 46 s, 2012) et Elena Lashmanova (h 25 min 2 s, 2012)
50 km : Jared Tallent (h 36 min 53 s, 2012)

La marche figure au programme des Jeux olympiques depuis 1908 à Londres.

Disputée initialement par les hommes sur la distance de 3 500 m et 10 mile, elle se déroule sur 3 000 m lors des Jeux de 1920. L'épreuve prend la forme d'un 10 kilomètres de 1912 à 1924, et de 1948 à 1952. Entretemps en 1932, le 50 km marche fait son apparition au programme olympique. En 1956, le 20 km marche remplace le 10 km. Le 50 km ne figure pas au programme olympique des Jeux de 2024[1].

La première épreuve de marche athlétique féminine aux Jeux olympiques apparaît en 1992 à Barcelone. Elle se dispute sur 10 km jusqu'en 1996, avant d'être remplacée par le 20 km à partir des Jeux de Sydney en 2000.

Chez les hommes, le Polonais Robert Korzeniowski est le marcheur le plus titré avec 4 médailles d'or remportées entre 1996 et 2004, dont 3 sur le 50 km et 1 sur le 20 km. Chez les femmes, la Russe Yelena Nikolayeva est la seule marcheuse à avoir remporté 1 médaille d'or (en 1996) et 1 médaille d'argent (en 1992), à chaque fois sur 10 km.

Les records olympiques sur 20 km marche sont actuellement détenus par le Chinois Chen Ding, auteur de h 18 min 46 s lors des Jeux olympiques de 2012[2], et par la Russe Elena Lashmanova, créditée de h 25 min 2 s au cours de l'édition 2012, à Londres[3] (record du monde). Sur 50 km marche, le record olympique appartenait au Russe Sergey Kirdyapkin, auteur de h 35 min 59 s en 2012[4], mais cette performance a été annulée en 2016 pour dopage. Le record olympique est donc détenu par l'Australien Jared Tallent en h 36 min 53 s lors de ces mêmes jeux de 2012.

Éditions

Années 96 00 04 08 12 20 24 28 32 36 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 92 96 00 04 08 12 16 20 24 Total
Hommes 10 km X X X X X 5
20 km X X X X X X X X X X X X X X X X X X 17
50 km X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X 20
Autres X X X 3
Femmes 10 km X X 2
20 km X X X X X X X 6

Hommes

Historique

1908-1936

1948-1964

1968-1984

1988-2004

Robert Korzeniowski, champion olympique du 20 km en 2000 et du 50 km en 1996, 2000 et 2004.
Robert Korzeniowski, champion olympique du 20 km en 2000 et du 50 km en 1996, 2000 et 2004.

Lors des Jeux olympiques de 2000 à Sydney, Robert Korzeniowski réalise un exploit inédit en devenant le premier athlète à obtenir les deux titres de la marche lors d'une même olympiade. Il s'impose tout d'abord sur le 20 km marche en battant le record olympique en 1 h 18 min 59 s, devançant de 4 secondes seulement le Mexicain Noé Hernández, tandis que le Russe Vladimir Andreyev empoche la médaille de bronze en 1 h 19 min 27 s. Pour la première fois aux Jeux Olympiques, les trois premiers ont marché en moins de 1 h 20 min sur cette distance. Une semaine plus tard, Korzeniowski gagne la médaille d'or sur 50 km en 3 h 42 min 22 s, devenant ainsi le premier marcheur à conserver son titre sur cette distance. Le podium est complété par le Letton Aigars Fadejevs et le Mexicain Joel Sánchez.

En 2004 à Athènes, Ivano Brugnetti devient le premier Italien champion olympique du 20 km marche en 1 h 19 min 40 s. Il franchit la ligne d'arrivée avec 5 secondes d'avances sur l'Espagnol Paquillo Fernández, et 22 secondes d'avances sur Nathan Deakes, lequel devient le premier Australien depuis Noel Freeman en 1960 à remporter une médaille olympique dans cette épreuve. Sur 50 km, Robert Korzeniowski glane son troisième titre olympique consécutif, un record, en devançant de plus de 4 minutes le Russe Denis Nizhegorodov. La médaille de bronze revient à un autre Russe, Aleksey Voyevodin.

Depuis 2008

Valeriy Borchin, champion olympique du 20 km marche en 2008.
Valeriy Borchin, champion olympique du 20 km marche en 2008.

Aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, le Russe Valeriy Borchin remporte la course des 20 km dans le temps de 1 h 19 min 01 s, en battant de 14 secondes le triple champion du monde équatorien et champion olympique de 1996 Jefferson Pérez. L'Australien Jared Tallent décroche lui la médaille de bronze en 1 h 19 min 42 s, succédant ainsi à son compatriote Nathan Deakes. La course du 50 km est quant à elle remportée par l'Italien Alex Schwazer qui établit un nouveau record olympique en 3 h 37 min 09 s et qui devient par la même occasion le premier Italien titré sur cette distance depuis Abdon Pamich en 1964. La médaille d'argent revient à Jared Tallent qui améliore son record personnel en 3 h 39 min 27 s et qui devient le premier sportif australien depuis 1972 à remporter deux médailles lors de mêmes Jeux Olympiques. Enfin, la troisième marche du podium est occupée par Denis Nizhegorodov, déjà médaillé d'argent en 2004.

Lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012, le Chinois Chen Ding s'adjuge le titre sur 20 km avec un nouveau record olympique en 1 h 18 min 46 s, devenant ainsi le premier athlète chinois à remporter une médaille olympique en marche. Derrière lui, le Guatémaltèque Erick Barrondo décroche la première médaille olympique de l'histoire de son pays en prenant la deuxième place, tandis que le Chinois Wang Zhen termine à la troisième place dans le temps de 1 h 19 min 25 s. Quant à l'épreuve du 50 km, elle est remportée initialement par le Russe Sergey Kirdyapkin dans le temps de 3 h 35 min 59 s (record olympique) mais celui-ci est déclassé en 2016 pour dopage, la médaille d'or étant réattribuée à Jared Tallent avec un nouveau record olympique établi en 3 h 36 min 53 s. Le Chinois Si Tianfeng, médaillé d'argent en 3 h 37 min 16 s, et l'Irlandais Robert Heffernan, médaillé de bronze en 3 h 37 min 54 s (record d'Irlande), complètent le podium. Par ailleurs, cette course s'est disputé en l'absence du tenant du titre Alex Schwazer, suspendu pour dopage juste avant les Jeux[5].

Quatre ans plus tard à Rio de Janeiro, les Chinois Wang Zhen (déjà médaillé de bronze en 2012 à Londres) et Cai Zelin réalisent le doublé sur 20 km marche, une première depuis les Mexicains Ernesto Canto et Raul Gonzalez en 1984. La médaille de bronze revient à l'Australien Dane Alex Bird-Smith en 1 h 19 min 37 s[6]. Sur 50 km, la course est d'abord menée par le Français Yohann Diniz, détenteur du record du monde depuis 2014, mais celui-ci connaît rapidement des ennuis gastro-intestinaux et doit s'arrêter momentanément en bord de la route[7]. Lorsqu'il reprend la course, le Canadien Evan Dunfee revient à sa hauteur et l'encourage, mais peu de temps après, Diniz est victime d'un malaise et chute violemment au sol. Néanmoins, il se relève et continue sa marche jusqu'au bout de l'effort, terminant huitième à six minutes du vainqueur, le Slovène Matej Toth. Ce dernier s'impose en 3 h 40 min 58 s devant le tenant du titre Jared Tallent (qui remporte sa troisième médaille olympique consécutive sur la distance) et le Japonais Hirooki Arai[8].

Aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2021, les épreuves de marche se déroulent dans la ville de Sapporo au nord du pays afin d'éviter les fortes chaleurs de la capitale japonaise pendant l'été. Sur 20 km, la victoire revient à Massimo Stano, premier Italien sacré sur cette distance depuis Ivano Brugnetti en 2004[9]. Stano s'impose en 1 h 21 min 05 s devant deux Japonais, Koki Ikeda et Toshikazu Yamanishi (champion du monde en 2019), lesquels deviennent les premiers athlètes de leur pays médaillés sur cette épreuve aux JO. Sur 50 km, le Français Yohann Diniz prend rapidement la tête de la course avant de s'arrêter plusieurs fois et d'abandonner finalement au 28ème kilomètre, pour ce qui est la dernière marche de sa carrière[10]. La course est remportée par le Polonais Dawid Tomala en 3h 50 min 08 s (le temps le plus long depuis 1992), devant l'Allemand Jonathan Hilbert et le Canadien Evan Dunfee[11]. Le 50 km apparaissait pour la dernière fois au programme olympique, une épreuve mixte devant remplacer cette distance aux Jeux de Paris en 2024.

Palmarès

20 km marche

Édition Or Argent Bronze
1956
 Leonid Spirin (URS)
1 h 31 min 28 s (OR)
 Antanas Mikanas (URS)
1 h 32 min 03 s
 Bruno Junk (URS)
1 h 32 min 12 s
1960
 Volodymyr Holubnychy (URS)
1 h 34 min 07 s 2
 Noel Freeman (AUS)
1 h 34 min 16 s 4
 Stanley Vickers (GBR)
1 h 34 min 56 s 4
1964
 Ken Matthews (GBR)
1 h 29 min 34 s (OR)
 Dieter Lindner (GER)
1 h 31 min 14 s
 Volodymyr Holubnychy (URS)
1 h 32 min 00 s
1968
 Volodymyr Holubnychy (URS)
1 h 33 min 58 s 4
 José Pedraza Zúñiga (MEX)
1 h 34 min 00 s 0
 Mykola Smaha (URS)
1 h 34 min 03 s 4
1972
 Peter Frenkel (GDR)
1 h 26 min 42 s 4 (OR)
 Volodymyr Holubnychy (URS)
1 h 26 min 55 s 2
 Hans-Georg Reimann (GDR)
1 h 27 min 16 s 6
1976
 Daniel Bautista (MEX)
1 h 24 min 41 s (OR)
 Hans-Georg Reimann (GDR)
1 h 25 min 14 s
 Peter Frenkel (GDR)
1 h 25 min 30 s
1980
 Maurizio Damilano (ITA)
1 h 23 min 35 s 5 (OR)
 Pyotr Pochenchuk (URS)
1 h 24 min 45 s 4
 Roland Wieser (GDR)
1 h 25 min 58 s 2
1984
 Ernesto Canto (MEX)
1 h 23 min 13 s (OR)
 Raúl González (MEX)
1 h 23 min 20 s
 Maurizio Damilano (ITA)
1 h 23 min 26 s
1988
 Jozef Pribilinec (TCH)
1 h 19 min 57 s (OR)
 Ronald Weigel (GDR)
1 h 20 min 00 s
 Maurizio Damilano (ITA)
1 h 20 min 14 s
1992
 Daniel Plaza (ESP)
1 h 21 min 45 s
 Guillaume Leblanc (CAN)
1 h 22 min 25 s
 Giovanni De Benedictis (ITA)
1 h 23 min 11 s
1996
 Jefferson Pérez (ECU)
1 h 20 min 07 s
 Ilya Markov (RUS)
1 h 20 min 16 s
 Bernardo Segura (MEX)
1 h 20 min 23 s
2000
 Robert Korzeniowski (POL)
1 h 18 min 59 s (OR)
 Noé Hernández (MEX)
1 h 19 min 03 s
 Vladimir Andreyev (RUS)
1 h 19 min 27 s
2004
 Ivano Brugnetti (ITA)
1 h 19 min 40 s
 Francisco Fernández (ESP)
1 h 19 min 45 s
 Nathan Deakes (AUS)
1 h 20 min 02 s
2008
 Valeriy Borchin (RUS)
1 h 19 min 01 s
 Jefferson Pérez (ECU)
1 h 19 min 15 s
 Jared Tallent (AUS)
1 h 19 min 42 s
2012
  Chen Ding (CHN)
1 h 18 min 46 s (OR)
 Erick Barrondo (GUA)
1 h 18 min 57 s
 Wang Zhen (CHN)
1 h 19 min 25 s
2016
  Wang Zhen (CHN)
1 h 19 min 14 s
 Cai Zelin (CHN)
1 h 19 min 26 s
 Dane Alex Bird-Smith (AUS)
1 h 19 min 37 s
2020
Massimo Stano (ITA)
h 21 min 5 s
Kōki Ikeda (JPN)
h 21 min 14 s
Toshikazu Yamanishi (JPN)
h 21 min 28 s

50 km marche

Édition Or Argent Bronze
1932
 Thomas Green (GBR)
4 h 50 min 10 s
 Janis Dalins (LAT)
4 h 57 min 20 s
 Ugo Frigerio (ITA)
4 h 59 min 06 s
1936
 Harold Whitlock (GBR)
4 h 30 min 41 s 4 (WR)
 Arthur Schwab (SUI)
4 h 32 min 09 s 2
 Adalberts Bubenko (LAT)
4 h 32 min 42 s 2
1948
 John Ljunggren (SWE)
4 h 41 min 52 s
 Gaston Godel (SUI)
4 h 48 min 17 s
 Tebbs Lloyd-Johnson (GBR)
4 h 48 min 31 s
1952
 Giuseppe Dordoni (ITA)
4 h 28 min 07 s 8 (OR)
 Josef Dolezal (TCH)
4 h 30 min 17 s 8
 Antal Róka (HUN)
4 h 31 min 27 s 2
1956
 Norman Read (NZL)
4 h 30 min 43 s
 Yevgeniy Maskinskov (URS)
4 h 32 min 57 s
 John Ljunggren (SWE)
4 h 35 min 02 s
1960
  Don Thompson (GBR)
4 h 25 min 30 s 0 (OR)
  John Ljunggren (SWE)
4 h 25 min 47 s 0
 Abdon Pamich (ITA)
4 h 27 min 55 s 4
1964
 Abdon Pamich (ITA)
4 h 11 min 13 s (OR)
 Paul Nihill (GBR)
4 h 11 min 31 s
 Ingvar Pettersson (SWE)
4 h 14 min 18 s
1968
 Christoph Höhne (GDR)
4 h 20 min 13 s 6
 Antal Kiss (HUN)
4 h 30 min 17 s 0
 Larry Young (USA)
4 h 31 min 55 s 4
1972
 Bernd Kannenberg (FRG)
3 h 56 min 11 s 6 (WR)
 Veniamin Soldatenko (URS)
3 h 58 min 24 s 0
 Larry Young (USA)
4 h 00 min 46 s 0
1976 Épreuve non disputée
1980
 Hartwig Gauder (GDR)
3 h 49 min 24 s (OR)
 Jorge Llopart (ESP)
3 h 51 min 25 s
 Evgeni Ivchenko (URS)
3 h 56 min 32 s
1984
 Raúl González (MEX)
3 h 47 min 26 s
 Bo Gustafsson (SWE)
3 h 53 min 19 s
 Sandro Bellucci (SWE)
3 h 53 min 45 s
1988
 Vyacheslav Ivanenko (URS)
3 h 38 min 29 s (OR)
 Ronald Weigel (GDR)
3 h 38 min 56 s
 Hartwig Gauder (GDR)
3 h 39 min 45 s
1992
 Andrey Perlov (EUN)
3 h 50 min 13 s
 Carlos Mercenario (MEX)
3 h 52 min 09 s
 Ronald Weigel (GER)
3 h 53 min 45 s
1996
 Robert Korzeniowski (POL)
3 h 43 min 30 s
 Mikhail Shchennikov (RUS)
3 h 43 min 46 s
 Valentí Massana (ESP)
3 h 44 min 19 s
2000
 Robert Korzeniowski (POL)
3 h 42 min 22 s
 Aigars Fadejevs (LAT)
3 h 43 min 40 s
 Joel Sánchez (MEX)
3 h 44 min 36 s
2004
 Robert Korzeniowski (POL)
3 h 38 min 46 s
 Denis Nizhegorodov (RUS)
3 h 42 min 50 s
 Aleksey Voyevodin (RUS)
3 h 43 min 34 s
2008
 Alex Schwazer (ITA)
3 h 37 min 09 s (OR)
 Jared Tallent (AUS)
3 h 39 min 27 s
 Denis Nizhegorodov (RUS)
3 h 40 min 14 s
2012[note 1]
 Jared Tallent (AUS)
3 h 36 min 53 s
 Si Tianfeng (CHN)
3 h 37 min 16 s
  Robert Heffernan (IRL)
3 h 37 min 54 s
2016
 Matej Tóth (SVK)
3 h 40 min 58 s
 Jared Tallent (AUS)
3 h 41 min 16 s
 Hirooki Arai (JPN)
3 h 41 min 24 s
2020
Dawid Tomala (POL)
h 50 min 8 s
Jonathan Hilbert (GER)
h 50 min 44 s
Evan Dunfee (CAN)
h 50 min 59 s

Autres distances

Édition Distance Or Argent Bronze
1908 3 500 m
 George Larner (GBR)
14 min 55 s 0
 Ernest Webb (GBR)
15 min 7 s 4
 Harry Kerr (ANZ)
15 min 43 s 4
10 miles
 George Larner (GBR)
1 h 15 min 57 s 4 (RM)
 Ernest Webb (GBR)
1 h 17 min 31 s 0
 Edward Spencer (GBR)
1 h 21 min 20 s 2
1912 10 km
 George Goulding (CAN)
46 min 28 s 4
 Ernest Webb (GBR)
46 min 50 s 4
 Fernando Altimani (ITA)
47 min 47 s 6
1920 3 000 m
 Ugo Frigerio (ITA)
13 min 14 s 2
 George Parker (AUS)
13 min 20 s 6
 Richard Remer (USA)
13 min 23 s 6
10 km
 Ugo Frigerio (ITA)
48 min 06 s 2
 Joseph Pearman (USA)
49 min 49 s 8
 Charles Gunn (GBR)
49 min 54 s 4
1924 10 km
 Ugo Frigerio (ITA)
47 min 49 s 0
 Gordon Goodwin (GBR)
48 min 37 s 9
 Cecil McMaster (RSA)
49 min 8 s 0
1948 10 km
 John Mikaelsson (SWE)
45 min 13 s 2
 Ingemar Johansson (SWE)
45 min 43 s 8
 Fritz Schwab (SUI)
46 min 00 s 2
1952 10 km
 John Mikaelsson (SWE)
45 min 02 s 8 (OR)
 Fritz Schwab (SUI)
45 min 41 s 0
 Bruno Junk (URS)
45 min 41 s 0

Records olympiques

Évolution du record olympique masculin du 20 km marche[12],[13]
Temps Athlète Lieu Date Record
h 31 min 27 s
Leonid Spirin
Melbourne
h 29 min 34 s
Ken Matthews
Tokyo
h 26 min 42 s
Peter Frenkel
Munich
h 24 min 40 s
Daniel Bautista
Montréal
h 23 min 13 s
Ernesto Canto
Los Angeles
h 19 min 57 s
Jozef Pribilinec
Séoul
h 18 min 59 s
Robert Korzeniowski
Sydney
h 18 min 46 s
Chen Ding
Londres
Évolution du record olympique du 50 km marche[14],[15]
Temps Athlète Lieu Date Record
h 50 min 10 s
Thomas William Green
Los Angeles
h 30 min 41 s
Harold Whitlock
Berlin
h 28 min 7 s
Giuseppe Dordoni
Helsinki
h 25 min 30 s
Don Thompson
Rome
h 11 min 12 s
Abdon Pamich
Tokyo
h 56 min 11 s
Bernd Kannenberg
Munich
h 49 min 24 s
Hartwig Gauder
Moscou
h 47 min 26 s
Raúl González
Los Angeles
h 38 min 29 s
Vyacheslav Ivanenko
Séoul
h 37 min 9 s
Alex Schwazer
Pékin
h 36 min 53 s
Jared Tallent
Londres

Femmes

Historique

1992-2004

Depuis 2008

Elena Lashmanova, championne olympique du 20 km marche en 2012 et détentrice du record olympique.
Elena Lashmanova, championne olympique du 20 km marche en 2012 et détentrice du record olympique.

La Russe Olga Kaniskina, championne du monde à Osaka un an plus tôt, remporte le 20 kilomètres marche des Jeux olympiques de 2008 à Pékin. Elle y établit le temps de h 26 min 31 s et améliore de près de deux minutes trente le record olympique de Wang Liping[16]. La Norvégienne Kjersti Plätzer, qui s'adjuge une nouvelle médaille d'argent après Sydney en 2000, termine à près de 30 secondes de Kaniskina en h 27 min 7 s (nouveau record national). L'Italienne Elisa Rigaudo complète le podium en h 27 min 12 s et termine juste devant la Chinoise Liu Hong.

En 2012, lors des Jeux olympiques de Londres, la Russe Elena Lashmanova remporte l'épreuve en h 25 min 2 s et améliore à cette occasion de six secondes le record du monde de la discipline détenue par sa compatriote Vera Sokolova. L'autre russe Olga Kaniskina se classe deuxième de l'épreuve en h 25 min 9 s, devant la Chinoise Qieyang Shenjie, troisième en h 26 min 0 s[17]. Mais, en 2015, Olga Kaniskina est disqualifiée pour dopage[18] et perd donc sa médaille d'argent au profit de Qieyang Shenjie, tandis que Liu Hong récupère la médaille de bronze.

L'épreuve du 20 km des Jeux olympiques de 2016 se déroule en grande partie sur le Sambodrome de Rio de Janeiro. Liu Hong est la grande favorite de l'épreuve après son titre de championne du monde obtenu en 2015 (son troisième au total) et son record du monde réalisé un an auparavant. À l’entame du dernier kilomètre, Liu Hong est encore accompagnée par deux concurrentes : sa compatriote Lü Xiuzhi et la Mexicaine María Guadalupe González. Mais elle parvient à faire la différence dans les derniers mètres de course en s'imposant de justesse dans le temps de h 28 min 35 s, devant María Guadalupe González (h 28 min 37 s) et Lü Xiuzhi (h 28 min 42 s)[19].

Lors des Jeux Olympiques de 2020, l'Italienne Antonella Palmisano décroche la médaille d'or du 20 km le jour de son trentième anniversaire en franchissant en première la ligne d'arrivée en 1 h 29 min 12 s (chrono le plus lent de l'histoire des Jeux). Dans les rues de Sapporo, Palmisano signe ainsi un doublé italien sur 20 km avec son compatriote Massimo Stano, vainqueur de l'épreuve masculine. Derrière elle, la Colombienne Sandra Arenas prend la médaille d'argent en 1 h 29 min 37 s, tandis que Liu Hong profite de la pénalité de la Brésilienne Erica Rocha de Sena dans les derniers mètres pour s'adjuger la médaille de bronze en 1 h 29 min 57 s[20]. La Chinoise obtient ainsi la troisième breloque olympique de sa carrière sur cette distance, la deuxième en bronze après celle de 2008.

Palmarès

10 km marche

Édition Or Argent Bronze
1992
 Chen Yueling (CHN)
44 min 32 s
 Yelena Nikolayeva (EUN)
44 min 33 s
 Li Chunxiu (CHN)
44 min 41 s
1996
 Yelena Nikolayeva (RUS)
41 min 49 s (OR)
 Elisabetta Perrone (ITA)
42 min 12 s
 Wang Yan (CHN)
42 min 19 s

20 km marche

Édition Or Argent Bronze
2000
 Wang Liping (CHN)
1 h 29 min 05 s (OR)
 Kjersti Plätzer (NOR)
1 h 29 min 33 s
 María Vasco (ESP)
1 h 30 min 23 s
2004
 Athanasía Tsoumeléka (GRE)
1 h 29 min 12 s
 Olimpiada Ivanova (RUS)
1 h 29 min 16 s
 Jane Saville (AUS)
1 h 29 min 25 s
2008
 Olga Kaniskina (RUS)
1 h 26 min 31 s (OR)
 Kjersti Plätzer (NOR)
1 h 27 min 07 s
 Elisa Rigaudo (ITA)
1 h 27 min 12 s
2012[note 2]
 Elena Lashmanova (RUS)
1 h 25 min 02 s (WR)
 Qieyang Shenjie (CHN)
1 h 25 min 16 s (AR)
 Liu Hong (CHN)
1 h 26 min 00 s
2016
 Liu Hong (CHN)
1 h 28 min 35 s
 María Guadalupe González (MEX)
1 h 28 min 37 s
 Lü Xiuzhi (CHN)
1 h 28 min 42 s
2020
 Antonella Palmisano (ITA)
1 h 29 min 12 s
 Sandra Arenas (COL)
1 h 29 min 37 s
 Liu Hong (CHN)
1 h 29 min 57 s

Records olympiques

Évolution du record olympique du féminin 20 km marche[21],[22]
Temps Athlète Lieu Date Record
h 29 min 5 s
Liping Wang
Sydney
h 26 min 31 s
Olga Kaniskina
Pékin
h 25 min 2 s
Elena Lashmanova
Londres WR

Notes et références

Notes

  1. En 2016, le Russe Sergey Kirdyapkin, initialement vainqueur de l'épreuve, est disqualifié pour dopage. La médaille d'or revient à l'Australien Jared Tallent, la médaille d'argent au Chinois Si Tianfeng et la médaille de bronze à l'Irlandais Robert Heffernan.
  2. La Russe Olga Kaniskina, initialement deuxième de l'épreuve, est disqualifiée pour dopage en 2016. La médaille d'argent revient à la Chinoise Qieyang Shenjie et la médaille de bronze à sa compatriote Liu Hong.

Références

  1. (en) « Le 50 km marche hommes remplacé par «une épreuve mixte» à définir », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le )
  2. (en)« Record olympique masculin », sur iaaf.org (consulté le )
  3. (en)« Record olympique féminin », sur iaaf.org (consulté le )
  4. (en) « Record olympique masculin », sur iaaf.org (consulté le )
  5. R. T. L. Newmedia, « Schwazer, or du 50 km à Pékin, exclu pour dopage », sur RTL sport (consulté le )
  6. « JO-2016/Athlétisme: le Chinois Wang Zhen en or sur 20 km marche », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  7. (en-US) « Race Walk Leader Appears To Be Having Poop Problems [Updates: He Has Collapsed] », sur Screengrabber (consulté le )
  8. « Matej Toth vainqueur du 50 km marche, Yohann Diniz a vécu un calvaire - JO - Athlé (H) », sur L'Équipe (consulté le )
  9. « L'Italien Massimo Stano en or sur le 20 km marche des JO de Tokyo », sur L'Équipe (consulté le )
  10. « Yohann Diniz abandonne le 50 km marche des JO de Tokyo », sur L'Équipe (consulté le )
  11. « Dawid Tomala remporte le 50 km marche des JO de Tokyo », sur L'Équipe (consulté le )
  12. (en) « Progression du record olympique du 20 km marche masculin », sur olympedia.org (consulté le )
  13. (en)« Progression du record olympique masculin du 20 km marche », sur trackfield.brinkster.net (consulté le )
  14. (en) « Progression du record olympique du 50 km marche », sur olympedia.org (consulté le )
  15. (en)« Progression du record olympique du 50 km marche », sur trackfield.brinkster.net (consulté le )
  16. (en) « 2004 Summer olympics - 20 kilometres Walk, Women », sur olympedia.org (consulté le )
  17. (en) « 2012 Summer olympics - 20 kilometres Walk, Women », sur olympedia.org (consulté le )
  18. (en) « Three Russian Olympic walk champions get doping bans », sur reuters.com, (consulté le )
  19. (en) « 2016 Summer olympics - 20 kilometres Walk, Women », sur olympedia.org (consulté le )
  20. « Antonella Palmisano offre le doublé à l'Italie sur le 20 km marche des JO de Tokyo », sur L'Équipe (consulté le )
  21. (en) « Progression du record olympique du 20 km marche féminin », sur olympedia.org (consulté le )
  22. (en)« Progression du record olympique féminin du 20 km marche », sur trackfield.brinkster.net (consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Marche aux Jeux olympiques
Listen to this article