Un ministre plénipotentiaire est au XIXe siècle et durant la première partie du XXe siècle un représentant accrédité d'une puissance étrangère auprès d'une autre. Il prend ce nom lorsqu'il ne jouit pas du rang et de l'appellation d'ambassadeur, par exemple lorsque la représentation diplomatique a l'appellation de légation et non d'ambassade. On l'appelle en principe monsieur (ou madame) le ministre.

Oops something went wrong: