Natalino Sapegno - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Natalino Sapegno.

Natalino Sapegno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Natalino Sapegno
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Plaque dédiée à Natalino Sapegno, rue de la Porte prétorienne à Aoste.

Natalino Sapegno (Aoste, Rome, ) est un historien de la littérature et un critique littéraire italien. Il fut l'un des plus importants spécialistes de la littérature italienne du XIVe siècle.

Biographie

Natalino Sapegno obtint sa laurea à Turin en 1922 avec une thèse sur Jacopone da Todi, qui par la suite fut publiée[1].

Initialement proche, de par sa formation, de Benedetto Croce, il fut l'ami et le partisan de Piero Gobetti et de son périodique La Rivoluzione liberale. De cette revue, de même que dans la revue Il Baretti, il signait du pseudonyme de Silvestro Gallico[2].

En 1924, il s'installa à Ferrare, où il enseigna la littérature durant plusieurs années dans des établissements d'enseignement secondaire[3]. À cette époque, il se consacra plus particulièrement à l'étude de la littérature italienne du XIVe siècle, écrivant alors son texte peut-être le plus connu, Il Trecento[4].

Après avoir enseigné dans les universités de Bologne et de Padoue, il rejoignit en 1936 l'université de Palerme, puis, l'année suivante, la « Sapienza » de Rome, où il se vit offrir la chaire laissée par Vittorio Rossi, chaire qu'il occupa jusqu'en 1976[5].

En 1954, il fut nommé académicien des Lincei. Il fit, en outre, partie de l'Académie d'Arcadie, de la Società filologica romana, de la Société européenne de culture, ainsi que du PEN club international[6].

Sapegno rédigea de nombreuses entrées de l'encyclopédie italienne Treccani. Il dirigea, avec Emilio Cecchi, la Storia della letteratura italiana, publiée par les éditions Garzanti en neuf volumes dans les années 1965-1969.

En 1971, il signa l'appel publié par l'hebdomadaire L'Espresso contre le commissaire de police Luigi Calabresi, dont on pensait qu'il était peut-être responsable de la mort du cheminot anarchiste Giuseppe Pinelli.

Enfin, il fut honoré de la médaille d'or du mérite des sciences et de la culture, et il fut président du jury du prix Viareggio[7].

Il repose au cimetière d'Aoste, sa ville natale.

Son nom a été donné à la Fondation Natalino Sapegno et au « Centre d'études historiques et littéraires Natalino Sapegno » dont les sièges se trouvent à Morgex, dans la Tour de l'Archet[8].

Publications

En italien
  • Frate Jacopone, Turin, Baretti, 1926.
  • Il Trecento, Milan, Vallardi, 1934.
  • Compendio di Storia della Letteratura Italiana, Florence, la Nuova Italia, 1936–1946, 3 vol.
  • Poeti minori del Trecento, Milan-Naples, Ricciardi, 1952.
  • Commento alla Divina Commedia, Florence, La Nuova Italia, 1955–1957, 3 vol.
  • Pagine di storia letteraria, Palerme, Manfredi, 1960.
  • Ritratto di Manzoni ed altri saggi, Bari, Laterza, 1961.
  • Storia letteraria del Trecento, Milan-Naples, Ricciardi, 1963.
  • en collaboration avec Emilio Cecchi, Storia della letteratura italiana, Milan, Garzanti, 1965–1969, 9 vol.
  • Pagine disperse, Rome, Bulzoni, 1979.

Sources

Notes et références

  1. Cf. Franco Pignatti Morano di Custoza, Sapegno, Natalino, in Id. et al., Letteratura Italiana. Gli Autori, Turin, Einaudi, vol. II, 1991, p. 1586.
  2. Notice d'autorité de la Bibliothèque nationale de France.
  3. Cf. l'entrée Natalino Sapegno, dans l'ouvrage collectif Biografie e bibliografie degli Accademici Lincei, Rome, Accademia dei Lincei, 1976, p. 1267.
  4. Franco Pignatti, cit., p. 1586.
  5. Ibidem.
  6. Natalino Sapegno, in Biografie e bibliografie…, cit., p. 1267.
  7. Sapegno, Natalino, in Chi è ?, Rome, L'Espresso, 1986, 2e vol., p. 210.
  8. « Fondazione Centro di studi storico-letterari Natalino Sapegno », sur sapegno.it (consulté le 15 octobre 2014)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Natalino Sapegno
Listen to this article