Opioïde - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Opioïde.

Opioïde

Peptides opioïdes endogènes Images moléculaires du squelette
Adrénorphine (en)
Amidorphine (en)
Casomorphine
DADLE (en)
DAMGO (en)
Dermorphine
Endomorphine
Morphiceptine (en)
Nociceptine (en)
Octréotide
Opiorphine
TRIMU 5 (en)

Un opioïde est une substance psychotrope de synthèse (fentanyl) ou naturelle (opiacés qui agissent sur les récepteurs aux peptides opioïdes) dont les effets sont similaires à ceux de l'opium sans y être chimiquement apparentés. Les opioïdes exercent leurs effets par stimulation directe ou indirecte des récepteurs opiacés, qui sont surtout logés dans les systèmes nerveux central et parasympathique. Les récepteurs de ces organes servent de médiateurs à la fois aux effets bénéfiques et néfastes des opioïdes.

Histoire

En 2017, une enquête réalisée conjointement par différents journaux établit la responsabilité de l’industrie pharmaceutique dans l'épidémie d’opioïdes aux États-Unis. Plus de 200 000 Américains sont morts par overdose de cette substance entre 2000 et 2016. Le nombre de morts annuel est en augmentation constante[1].

En 2018, les États-Unis comptent près de 23 millions d'adultes inactifs entre 25 et 54 ans. Un nombre croissant d'économistes et de politiques accusent les opioïdes d'être responsables d'une part importante de ce phénomène. Avec 5 % de la population mondiale, le pays consomme 80 % des opioïdes, selon les chiffres du prix Nobel d'économie Angus Deaton. L'épidémie, qui a fait en 2017 près de 72 000 morts par overdose, a aussi frappé le marché du travail, en éloignant de l'emploi des victimes souvent précaires ; selon l'économiste de Princeton Alan Krueger, près d'un quart du déclin de la participation au marché du travail est imputable à la consommation de ces analgésiques ; ses travaux montrent que près de la moitié des hommes de 25 à 54 ans sortis du marché de l'emploi prenait quotidiennement des médicaments contre la douleur, et, dans les deux tiers des cas, des médicaments sur ordonnance[2].

En Europe, la consommation augmente aussi au début du XXIe siècle, bien que dans de moindres proportions. En 2018, 12 millions de Français auraient consommé des opioïdes (dont 11 millions de consommateurs d'opioïdes « faibles »). Les conséquences sont similaires : il y a alors plus d'overdoses par médicaments opioïdes que par l'usage de drogues illégales, ce qui conduit d'après l'Observatoire français des médicaments antalgiques à une moyenne d'au moins cinq décès par semaine en France[3].

Pathologies induites

Même à petite dose, ils induisent souvent une constipation nommée constipation induite par les opioïdes et qui fait partie des troubles gastro-intestinaux fonctionnels.

Les opioïdes sont généralement addictifs. Les effets de dépendance sont très élevés même à faible dose, que les formes soient de synthèse ou d'origine naturelle.

L'État de l'Oklahoma a déposé plainte contre certains fabricants en dénonçant les médicaments contenant de telles molécules.

Liste

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Opioid » (voir la liste des auteurs).
  1. « Épidémie d’opioïdes aux États-Unis : l’industrie pharmaceutique au banc des accusés », Courrier international,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. La crise des opioïdes, un défi pour le marché du travail américain, Les Échos, 31 août 2018.
  3. https://www.liberation.fr/societe/sante/surdoses-aux-opiaces-la-france-dans-lurgence-20210831_CD2LAIMUIRDV7OOVNKQVYTPJX4/ Libération du 31 août 2021

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Lien interne

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Opioïde
Listen to this article