Osella FA1H - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Osella FA1H.

Osella FA1H

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Osella FA1H

Présentation
Équipe
Osella Squadra Corse
Constructeur Osella
Année du modèle 1986
Concepteurs Guiseppe Petrotta
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Nom du moteur Alfa Romeo 890T
Cylindrée 1 497 cm3
Configuration Turbo
Orientation du moteur 8 cylindres en V
Boîte de vitesses Hewland DGB
Nombre de rapports 5
Système de carburant Réservoir 195 litres
Système de freinage Freins à disque
Poids 560 kg
Dimensions Empattement : 2 860 mm
Voie avant : 1 800 mm
Voie arrière : 1 670 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Pirelli
Partenaires Mase, Orizzonte Piemonte
Histoire en compétition
Pilotes 21.
Piercarlo Ghinzani
22.
Allen Berg
Début Grand Prix automobile de France 1986
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
2000
Championnat constructeur 14e avec aucun point

Chronologie des modèles (1986)

L'Osella FA1H est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie italienne Osella, ayant disputé les Grands Prix de France et Grande-Bretagne 1986. Elle est pilotée successivement par l'Italien Piercarlo Ghinzani et le Canadien Allen Berg.

Historique

Évolution de l'Osella FA1G, la FA1H est engagée à partir du Grand Prix de France, où elle est confiée à Piercarlo Ghinzani, alors que son coéquipier Allen Berg conserve sa FA1G. En qualifications, le pilote italien se qualifie en vingt-cinquième et avant-dernière position, à six secondes de la pole position d'Ayrton Senna et à trois dixièmes du vingt-quatrième temps de la Zakspeed 861 de Huub Rothengatter, mais à 1,8 seconde devant Berg. En course, Ghinzani parvient à remonter à la dix-huitième place alors que son coéquipier est bon dernier, mais abandonne, victime d'un accrochage avec la Minardi M185B d'Alessandro Nannini au troisième tour[1],[2],[3].

Au Grand Prix suivant, en Grande-Bretagne, Allen Berg pilote la FA1H alors que Ghinzani retrouve la FA1G. En qualifications, le Canadien se qualifie vingt-sixième et dernier, à onze secondes du meilleur temps de Nelson Piquet et à plus de deux secondes de son coéquipier, vingt-quatrième sur la grille. En course, Berg abandonne à la suite d'un carambolage lors du premier tour impliquant également son coéquipier, Christian Danner et Jacques Laffite. La FA1H, n'existant qu'à un unique exemplaire, ne peut être réparée : Ghinzani et Berg récupèrent respectivement la FA1G et la FA1F pour le restant de la saison[4],[5].

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Résultats détaillés de la Osella FA1H en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1986 Osella Squadra Corse Alfa Romeo 890T Pirelli BRÉ ESP SMR MON BEL CAN DET FRA GBR ALL HON AUT ITA POR MEX AUS 0 14e
Piercarlo Ghinzani Abd.
Allen Berg Abd.

Légende : ici

Notes et références

  1. « Qualifications du Grand Prix de France 1986 », sur statsf1.com (consulté le 30 mai 2015)
  2. « Classement du Grand Prix de France 1986 », sur statsf1.com (consulté le 30 mai 2015)
  3. « Grand Prix de France 1986 : tour par tour », sur statsf1.com (consulté le 30 mai 2015)
  4. « Qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne 1986 », sur statsf1.com (consulté le 30 mai 2015)
  5. « Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 1986 », sur statsf1.com (consulté le 30 mai 2015)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Osella FA1H
Listen to this article