Penske PC4 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Penske PC4.

Penske PC4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Penske PC4
John Watson avec la PC4 derrière la McLaren de James Hunt au Grand Prix automobile des Pays-Bas 1976.
Présentation
Équipe
Citibank Team Penske
ATS Racing Team
Interscope Racing
Constructeur Penske
Année du modèle 1976
Concepteurs Geoff Ferris
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Ressort/Fourche/Culbuteur/Cables
Suspension arrière Ressort/Fourche/Culbuteur/Cables
Nom du moteur Ford-Cosworth DFV
Cylindrée 3 494 cm3
Configuration V8
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Hewland DG 400
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à disque
Poids 590 kg
Dimensions Empattement : 2 692 mm
Voie avant : 1 422 mm
Voie arrière : 1 473 mm
Carburant Sunoco
Valvoline
Pneumatiques Gooodyear
Partenaires First National City Bank
Histoire en compétition
Pilotes 28.
John Watson
34.
Jean-Pierre Jarier
35.
Hans Heyer
33.
Hans Binder
14.
Danny Ongais
Début Grand Prix automobile de Suède 1976
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
23100
Championnat constructeur 5e en 1976 (Penske)
12e en 1977 (ATS)

Chronologie des modèles (1976-1977)

La Penske PC4 est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Penske au cours de l'année 1976 et qui a gagné le Grand Prix d'Autriche avec John Watson. En 1977 ce châssis a été utilisé par les deux équipes ATS et Interscope Racing.

Historique

La Penske PC4 est conçue par Geoff Ferris. Après un mauvais débuts en Suède, son aérodynamique est revue et allongé[1]. Trois châssis sont construits[2].

Penske utilise la PC3 lors des six premières courses de la saison mais, en Suède la PC4 est introduite. John Watson qualifié la nouvelle voiture en dix-septième place sur la grille mais abandonne dès les premiers tours de la course à cause d'un souci mécanique[1]. Watson termine troisième du Grand Prix de France après s'être qualifié huitième. Il remporte le Grand Prix d'Autriche, après s'être qualifié second. Il marque un autre point aux États-Unis où il finit sixième[1].

L'équipe Penske, avec 20 points, dont 18 marqués avec la PC4 se classe cinquième du championnat du monde, Watson termine septième de celui des pilote[3],[4]

Penske se retire à la fin de la saison, préférant se concentrer sur l'Indycar[1]. Günter Schmid achète les châssis pour son équipe Auto Technisches Spezialzubehör pour la saison 1977[1]. Jean-Pierre Jarier marque le point de la sixième place pour les débuts de l'équipe aux États-Unis[2]. Plus tard dans la saison, l'équipe engage deux voitures et Hans Heyer court le Grand Prix d'Allemagne où il est disqualifié pour avoir pris le départ malgré sa non-qualification. ATS remplace les PC4 par son propre châssis, l'ATS HS1, pour les trois dernières courses de l'année[2].

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Résultats détaillés de la Penske PC4 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
1976 Citibank Team Penske Ford-Cosworth
DFV V8
Goodyear BRÉ AFS USO ESP BEL MON SUÈ FRA GBR ALL AUT P-B ITA CAN USE JAP 20* 5e
John Watson Abd 3e 3e 7e 1er Abd 11e 10e 6e Abd
1977 ATS Racing Team Ford-Cosworth
DFV V8
Goodyear ARG BRÉ AFS USO ESP MON BEL SUÈ FRA GBR ALL AUT P-B ITA USE CAN JAP 1 12e
Jean-Pierre Jarier 6e Nq 11e 11e 8e Abd 9e Abd 14e Abd Abd
Hans Heyer Dsq
Hans Binder 12e 18e Nq
Interscope Racing Ford-Cosworth
DFV V8
Goodyear Danny Ongais Abd 7e 0 Non classé

Légende : ici
* 2 points marqués avec la Penske PC3.

Notes et références

  1. a b c d et e Nye, 1992, p. 308
  2. a b et c Nye, 1992, p. 222
  3. Stats F1, « Penske » (consulté le 1er juin 2014)
  4. Stats F1, « John Watson » (consulté le 1er juin 2014)

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Penske PC4
Listen to this article