Rafael Berges - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Rafael Berges.

Rafael Berges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rafael Berges
Biographie
Nom Rafael Berges Martín
Nationalité
Espagnol
Naissance (50 ans)
Lieu Cordoue (Espagne)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Défenseur gauche puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
Cordoue CF
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1989-1991
Cordoue CF
080 0(3)
1991-1993
CD Tenerife
049 0(1)
1993-2001
Celta Vigo
184 (59)
2001-2002
Cordoue CF
004 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1991
Espagne espoirs
001 0(0)
1991-1992
Espagne olympique
008 0(2)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2005-2006
Cordoue CF B
2006
Lucena CF
2007
UD Almería B
2008
Séneca
jeunes
2008
CD Linares
2010-2011
CD Pozoblanco
2012
Cordoue CF B
2012-2013
Cordoue CF
2015
Real Jaén
2016-2017
UD Logroñés
2018
Mitra Kukar
2018-2019
Cordoue CF
dir. sport.
2019
Mitra Kukar
2020
Badak Lampung FC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Rafael Bergés Martin, né le , est un footballeur espagnol qui évoluait au poste d'arrière gauche, reconverti en entraîneur.

Biographie

Carrière en club

Né à Cordoue en Andalousie, Rafael Berges commence à jouer pour le club local du Córdoba CF, dans les ligues inférieures. En 1991-92, il rejoint le CD Tenerife, un club avec lequel il passe deux ans en Liga.

Transféré au Celta Vigo en 1993, Berges joue dans l'équipe à près de 200 reprises, et inscrit sept buts en championnat en faveur des Galiciens. En raison de blessures récurrentes, il ne joue pas durant ses deux dernières saisons au club[1].

À la fin de la saison 2001-2002, âgé de 31 ans, Berges, de retour dans le club de ses débuts, à Cordoba, qui se maintient en deuxième division. Son second passage dans ce club tourne court, une nouvelle fois en raison de problèmes physiques récurrents, qui l'amènent à arrêter sa carrière de joueur.

Le bilan de Rafael Berges en première division s'élève à 201 matchs joués, pour 8 buts marqués[2]. Il joue également deux matchs en Coupe de l'UEFA, avec le Celta[3].

Il commence trois ans plus tard une carrière d'entraîneur qu'il débute avec la réserve du Córdoba CF.

Le , Berges est nommé entraîneur de l'équipe première de Córdoba en remplacement de Paco Jémez parti au Rayo Vallecano[4]. Il est démis de ses fonctions le de l'année suivante, avec le club classé alors en neuvième position en deuxième division[5].

Carrière internationale

Berges figure dans la sélection de l'Espagne aux Jeux olympiques d'été de 1992, que son pays remporte à domicile.

Lors de la compétition, il joue six matchs[6], et marque deux fois, notamment lors de la demi-finale remportée 2-0 contre le Ghana[7].

Palmarès

En sélection

Références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rafael Berges » (voir la liste des auteurs).
  1. (es) « Los ciclos y el destino » [« Cycles and fate »], El Día de Córdoba, (consulté le 28 avril 2013)
  2. (en) « Fiche de Rafael Berges », sur BDFutbol.com
  3. « Fiche de Rafael Berges », sur footballdatabase.eu
  4. (es) Ignacio Luque, « Rafa Berges toma el mando » [« Rafa Berges takes over »], Diario Córdoba, (consulté le 28 avril 2013)
  5. (es) « Esnáider, nuevo entrenador del Córdoba » [« Esnáider, new manager of Córdoba »], Heraldo de Aragón, (consulté le 21 avril 2016)
  6. (en) « Fiche de Rafael Berges », sur fifa.com
  7. (es) « El triunfo en el fútbol, broche de oro para España en Barcelona 92 » [« Football win, icing on the cake for Spain in Barcelona 92 »], Dame Un Silbidito, (consulté le 21 avril 2016)
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Rafael Berges
Listen to this article