Les premières religions en Islande sont intimement liées aux premiers peuplements de l'île : découverte de l'Islande, colonisation de l'Islande.

La population islandaise est estimée à plus de 30 000 habitants en 1000, à environ 50 000 habitants en 1700, et à 300 000 habitants en 2000.

Des moines chrétiens irlandais s'établissent au début du IXe siècle. Des Vikings colonisent l'île durant la seconde moitié du IXe siècle. La plupart des colons sont païens, adorant les Ases (les dieux nordiques), de la mythologie nordique. Tout culte chrétien s’éteint au bout d’une ou deux générations. Durant le Xe siècle, le pays se christianise progressivement jusqu'à ce que cette religion devienne religion d'État en l'an mille.

Aujourd'hui, la population est en grande majorité luthérienne. Il existe cependant diverses Églises chrétiennes ainsi que de petites communautés païennes, bouddhistes, baha'ie et musulmanes reconnues officiellement par l'État. La croyance en l'Huldufólk (le peuple caché) perdure chez certains islandais bien qu'elle n'ait pas le statut de religion[1].

Oops something went wrong: