Rigadin cambrioleur - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Rigadin cambrioleur.

Rigadin cambrioleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rigadin cambrioleur
Rigadin s'introduit par effraction dans une maison de maître et assiste à un drame.

Réalisation Georges Monca
Scénario Max et Alex Fischer
Acteurs principaux
Sociétés de production Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
Pays d’origine
France
Genre Comédie
Durée 5 minutes 20
Sortie 1911

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Rigadin cambrioleur est un film muet français réalisé par Georges Monca, sorti en 1911.

Synopsis

Rigadin choisit par facilité, la voie de la délinquance et devient cambrioleur. Après avoir dérobé dans une banque une liasse de billets de mille francs, il poursuit ses exploits par une visite nocturne dans une maison de maître. Mais il ne s'attendait pas à être témoin d'un drame : les propriétaires viennent de commettre l'irréparable par leur double suicide à la suite d'une faillite. Le couple a obstrué toutes les issues et, assis de chaque côté de leur poêle, ils respirent les émanations d’oxyde de carbone qui s’en dégagent. Rigadin, suffoqué, veut ouvrir les fenêtres, mais un revolver braqué sur lui, l’immobilise. Les époux ont repris connaissance et comprenant la situation, menacent Rigadin qui n'a pas d'autre choix que de sortir un billet de mille francs pour sauver sa vie. Mais les désespérés refusent par un mouvement négatif de la tête. Rigadin sort alors toute sa liasse, ce qui parvient à convaincre ses hôtes. Aussitôt, le mari ouvre la fenêtre tandis que la femme serre fortement la précieuse liasse. Et, notre voleur, abusé par ceux qu’il voulait dévaliser, s’en retourne pitoyablement. Tel est pris qui croyait prendre.

Fiche technique

Distribution

Galerie

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Jacques Richard (1929-2018), journaliste à L'Aurore et au Figaro, est un historien du cinéma. Il est l'auteur du Dictionnaire des acteurs du cinéma muet, publié en 2011 aux Éditions de Fallois.

Références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Rigadin cambrioleur
Listen to this article