Stade olympique national (1958) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Stade olympique national (1958).

Stade olympique national (1958)

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2015). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Stade olympique national
Généralités
Surnom
Kokuritsu
Adresse
10-2, Kasumigaokamachi, Shinjuku
Tokyo, Japon
Construction et ouverture
Ouverture
Architecte
Mitsuo Katayama
Fermeture
2014
Démolition
2015
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
National Agency for the Advancement of Sports and Health (NAASH)
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
50 339
Dimensions
107 m × 71 m
Localisation
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Japon
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Tokyo
Géolocalisation sur la carte : Tokyo

Le stade olympique national de Tokyo (国立霞ヶ丘陸上競技場, kokuritsu Kasumigaoka rikujō kyōgijō?, lit. « stade national d'athlétisme de Kasumigaoka ») est un ancien stade situé à Kasumigaoka, Shinjuku, Tokyo, qui a servi de stade principal pendant les Jeux olympiques d'été de 1964. La capacité officielle du stade est de 50 339 places.

En dehors de cet évènement, il a accueilli diverses compétitions sportives telles que les Jeux asiatiques de 1958, des finales de la Coupe du Japon de football, la Coupe intercontinentale, les Championnats du monde d'athlétisme ou encore des éditions de la Coupe du monde des clubs de la FIFA.

Il est démoli en mai 2015 pour faire place au Nouveau stade olympique national prévu avec une plus grande capacité, à l'occasion des Jeux olympiques et des paralympiques d'été de 2020[1].

Histoire

Le stade a été inauguré en 1958 en tant que stade national japonais, et son premier événement principal était les Jeux asiatiques de 1958.

Depuis, le stade a accueilli beaucoup d'autres événements significatifs, notamment les 3e championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF en 1991 et la Coupe intercontinentale jusqu'en 2001.

En tant que stade national du Japon, c'est le rendez-vous pour la finale de la Coupe du Japon de football le 1er janvier et pour celle du Championnat du Japon de football en novembre.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Reconstruction du stade

Évènements

Accès

L'accès au stade peut se faire par les gares de Sendagaya et Shinanomachi de la ligne Chūō-Sōbu ou par les stations de métro Kokuritsu-Kyōgijō (ligne Ōedo) et Gaiemmae (ligne Ginza).

Notes et références

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Stade olympique national (1958)
Listen to this article