cover image

Les stations fantômes du métro de Paris sont d'anciens points d'arrêt du métro de Paris qui ont été abandonnés ou fermés au public. Pour des raisons historiques, techniques ou commerciales, plusieurs stations sont ainsi inaccessibles aux voyageurs, situation particulière qui leur confère un certain mystère et leur a valu dans la culture populaire le surnom de « stations fantômes ».

La première demi-station
Porte Maillot inutilisée depuis le prolongement de la ligne 1 à Pont de Neuilly en 1937 sert de plate-forme de chargement / déchargement aux équipes de la RATP.

La plupart d'entre elles ont été fermées en , au début de la Seconde Guerre mondiale, et n'ont jamais été remises en service ; d'autres ont été recyclées ou ont disparu au gré de l'évolution du réseau. Certaines sont simplement d'anciens points d'arrêt de stations toujours en service ayant été déplacées. On rencontre également des situations plus insolites : deux stations ont été construites mais n'ont jamais accueilli le moindre voyageur et sont dépourvues d'accès à la voie publique ; enfin trois autres stations ont été construites au stade de gros œuvre, mais n'ont jamais été aménagées ni desservies par une ligne de métro.