Le thriller (anglicisme, de « to thrill » : faire frémir) est un genre artistique utilisant le suspense ou la tension narrative pour provoquer chez le lecteur ou le spectateur une excitation ou une appréhension et le tenir en haleine jusqu'au dénouement de l'intrigue.

Un thème commun dans les thrillers met en scène des victimes innocentes confrontées à des adversaires dérangés, comme dans le film Rebecca d'Hitchcock (1940), où Mme Danvers essaie de persuader Mme De Winter de se tuer.

Ce genre est très utilisé dans le roman policier, le cinéma (en français, sous le titre de « film à suspense » ou « film d'angoisse ») ou la télévision et se subdivise en de nombreux sous-genres[1], chacun possédant ses propres codes[2].

Les procédés narratifs sont souvent les mêmes, qu'ils soient utilisés au cinéma ou dans la littérature, avec notamment les fausses pistes et la rétention d'informations afin d'embrouiller le lecteur/spectateur, ou l'utilisation du suspens entre les différents chapitres, scènes ou épisodes.

Au cinéma, le genre est aussi caractérisé par des scènes de poursuite ou de combat, qui y sont parfois traitées différemment que dans les films d'action. Les thèmes sont nombreux. Au sein des thrillers policiers (crime thriller), on peut citer les demandes de rançons, les prises d'otages, les enlèvements, les casses et la vengeance, ainsi que les enquêtes policières qui en découlent et la technique du whodunit, quel que soit le point de vue de l’œuvre (celui du policier, de la victime ou du criminel). Les thrillers psychologiques (psychological thrillers) sont caractérisés par des manipulations psychologiques, des traques ou des harcèlements liés à des obsessions, des emprisonnements ou des confinements dans des endroits dangereux ou piégés, frisant parfois avec le genre de l'horreur. Dans les thrillers paranoïaques (paranoid thrillers), des éléments tels que les théories du complot, les fausses accusations et la paranoïa clinique sont récurrents[3]. Contrairement aux récits d'aventures ou d'action, le thriller est principalement caractérisé par le méchant de l'histoire qui va mettre des obstacles sur la route du héros[4].