Western spaghetti

genre cinématographique / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

L'expression western spaghetti, parfois orthographiée western-spaghetti[1],[2], aussi nommée western italien (Western all'italiana en italien), désigne les westerns produits en Italie. Le filon du western italien a été particulièrement exploité entre 1963 et 1978 avec la production de 450 films. Depuis les années 1980, certains films sortant peuvent être considérés encore comme des westerns spaghettis, tel que On m'appelle Malabar en 1981, Un dollar pour un mort en 1998, ou les très peu connus Doc West 1 et 2 sortis en 2009 et 2012.

Western spaghetti
Décors du film Le Bon, la Brute et le Truand à Almería en Espagne.
Catégorie Western spaghetti
Rattaché au genre Western, film d'aventure
Début du genre Duel au Texas (1963)
Pays d'origine Italie

Pour plus de détails, voir le corps de l'article.

Ces films sont devenus populaires en tant que « westerns à l'italienne », tandis qu'aux États-Unis, on appelle ce type de production « Spaghetti Western », une expression au départ utilisée dans un sens sarcastique ou péjoratif[3]. Encore aujourd'hui en Italie, ce terme est mal perçu[4]. Néanmoins le genre est reconnu et plébiscité grâce à quelques films devenus mythiques, dont Le Bon, la Brute et le Truand (1966) et Il était une fois dans l'Ouest (1968) de Sergio Leone qui lui insuffle une nouvelle jeunesse. Au début des années 1960, le genre western était sur son déclin, et Cinecitta devint un lieu de tournage très rentable pour les Américains. Le western à l'italienne, véritable exercice de réappropriation, finit par influencer en retour le Nouvel Hollywood et toute une génération de réalisateurs à partir des années 1990[5].