Archives départementales du Calvados - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Archives départementales du Calvados.

Archives départementales du Calvados

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Archives départementales du Calvados

Bâtiments actuels des archives
Informations générales
Type Archives départementales
Création
Affiliation Conseil départemental du Calvados
Directrice Julie Deslondes (depuis 2012)
Ampleur 60 km
Période dès XIe siècle
Bâtiment
Construction 1959 (agrandi en 1992)
Destination initiale Archives départementales
Informations géographiques
Pays
France
Région Normandie
Département Calvados
Ville Caen
Coordonnées 49° 12′ 07″ nord, 0° 21′ 18″ ouest
Site web archives.calvados.fr

Géolocalisation sur la carte : France

Archives départementales du Calvados

Géolocalisation sur la carte : Caen

Archives départementales du Calvados

Les archives départementales du Calvados sont un service du conseil départemental du Calvados (Normandie, France).

Histoire

Les archives départementales sont créées par un décret du [1]. D'abord dans une galerie de l'abbaye aux Hommes, elles sont transférées dans deux salles au premier étage du collège du Mont[1], qui accueille alors les services de la préfecture. L'institution s'installe ensuite en 1877 dans un nouveau bâtiment construit à cet effet dans le prolongement du nouvel hôtel de préfecture du Calvados, rue Saint-Laurent à Caen après avoir été dans les greniers de la préfecture[1]. Avec ses 3 666 m de rayonnages, les archives du Calvados s'enorgueillissaient d'être l'un des plus beaux bâtiments consacrés aux archives de France[réf. nécessaire]. Une nouvelle annexe doit toutefois être ouverte en 1932 sur le parvis de la collégiale du Saint-Sépulcre de Caen[1].

Grâce notamment à l'action de René-Norbert Sauvage, les archives survivent à la bataille de Caen en 1944. Elles sont regroupées en 1963 dans un nouveau bâtiment construit à partir de 1959 dans la périphérie de la ville sur la route de Lion-Sur-Mer. Ce bâtiment est agrandi en 1992 par une deuxième tour de stockage. Les deux tours actuelles peuvent conserver 68 kilomètres linéaires.

Les directeurs

Fonds

Ensemble des documents conservés

Avec plus de 60 km linéaires, 608 km de microfilms et 10 000 000 images numériques, les archives du Calvados sont reconnues comme le deuxième service d'archives départementales de France par la quantité de documents conservés[2].

Les fonds d'Ancien Régime (archives des abbayes et évêchés, de l'Université, de l'Intendance, des justices royales) sont remarquables et ont subi peu de destruction sinon les pertes liées aux guerres de Religion. Les archives du XIXe et XXe siècles qui n'avaient pas été versées en 1944 ont bien entendu parfois été perdues dans les villes bombardées, mais les archives dites « modernes » (1800-1940) et contemporaines restent extrêmement riches, sans compter les très nombreux dépôts faits par les communes du département.

Ces vingt dernières années, les archives départementales ont su s'ouvrir à de nombreux fonds économiques et privés, comme ceux de la Société métallurgique de Normandie (SMN) ou de Moulinex.

Les plus anciens documents

Les documents les plus anciens proviennent des fonds de l'abbaye aux Hommes (Saint-Étienne) et sont d'époque anglo-normande. Ils ne sont pas datés, comme c'était la coutume pour les actes des ducs de Normandie, mais les plus anciennes chartes sont de Guillaume le Conquérant, avant et après la conquête de 1066.

Accès directs aux archives en ligne

Est également accessible en ligne le catalogue de la bibliothèque.

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. a b c et d Jean Gourhard, « Les nouvelles archives départementales du Calvados », Le mois à Caen, no 18,‎
  2. Archives départementales du Calvados, « Historique » (consulté le 27 octobre 2009)


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Archives départementales du Calvados
Listen to this article