Argot

sociolecte (souvent secret) par lequel l'individu affiche son appartenance au groupe / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Un argot est une variété linguistique spécifique à un groupe social ou socio-professionnel, qui permet de se différencier des non-initiés et de se créer une identité propre en utilisant des termes cryptiques[1],[2]. Il s'agit d'un sociolecte qu'il faut distinguer du jargon, qui est propre aux représentants et représentantes d'une profession ou d'une activité commune se caractérisant par un lexique spécialisé[3].

Il est possible que des termes argotiques perdent leurs fonctions cryptique et identitaire. Dans ces cas-là, il ne sera plus vraiment spécifique à un groupe mais surtout utilisé dans une visée ludique. Le nouvel argot qui s’en crée est dénommé « argot commun ». Les locuteurs et locutrices « jouent » à reproduire un parler largement connoté. En général, l’argot commun reprend du vocabulaire argotique « dépassé », abandonné par le groupe social qui en est l’origine dès qu’il a été compris par des tiers. Un exemple d’argot commun est le « français branché » des années 1980.