Arrows A21 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Arrows A21.

Arrows A21

Arrows A21
Jos Verstappen à bord de l'Arrows A21 au Grand Prix d'Italie 2000.
Présentation
Équipe
Arrows F1 Team
Constructeur Arrows
Année du modèle 2000
Concepteurs Mike Coughlan
Eghbal Hamidy
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite en fibre de carbone
Suspension avant Tirants, amortisseurs Dynamics
Suspension arrière Tirants, amortisseurs Dynamics
Nom du moteur Supertec FB02
Cylindrée 2 998 cm3
780 ch à 15 800 tr/min
Configuration V10 à 71°
Position du moteur Longitudinal arrière
Boîte de vitesses Arrows longitudinale semi-automatique
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Freins à disque Carbone Industrie et étriers AP Racing
Dimensions et poids Empattement : 2 995 mm
Voie avant : 1 465 mm
Voie arrière : 1 410 mm
Poids : 600 kg
Carburant Repsol
Pneumatiques Bridgestone
Partenaires Orange, Chello, Repsol
Histoire en compétition
Pilotes 18.
Pedro de la Rosa
19.
Jos Verstappen
Début Grand Prix automobile d'Australie 2000
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
17000
Championnat constructeur 7e avec 7 points
Championnat pilote Jos Verstappen : 12e
Pedro de la Rosa : 16e

Chronologie des modèles (2000)

L'Arrows A21 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Arrows lors de la saison 2000 de Formule 1. Elle est pilotée par le Néerlandais Jos Verstappen et l'Espagnol Pedro de la Rosa. Le pilote d'essais est l'Australien Mark Webber. L'A21 est mue par un moteur V10 Renault rebadgé Supertec.

Historique

Comprenant vite les limites de l'Arrows A20 dès le début de la saison 1999, l'équipe technique d'Arrows se penche rapidement sur sa remplaçante. Conçue par Mike Coughlan et Eghbal Amidy qui avaient travaillé sur la Stewart SF-3, la nouvelle A21 présente ainsi quelques similarités de design avec cette dernière.

L'A21 est dotée d'un centre de gravité beaucoup plus bas et une aérodynamique très travaillée, rompant avec l'aspect plus pataud de [1]. Autre progrès notable, l'apport d'argent par les nouveaux partenaires de l'écurie, Orange et Chello notamment, permet à Arrows de remplacer ses moteurs Hart par des Supertec FB02 plus puissants (780 chevaux contre 715) et plus légers[1].

L'A21 montre son potentiel dès les essais d'intersaison à Barcelone où, aux mains de Pedro de la Rosa, elle bat le record du tour. Même si de nombreux commentateurs estimaient que la voiture roulait en dessous du poids légal, les progrès par rapport aux saisons précédentes sont clairement notables[2].

En août 2000, en plein milieu de saison, Pedro de la Rosa et Jos Verstappen testent pendant trois jours, sur le circuit de Valence, une A21 mue par un moteur V10 Asiatech basé sur un bloc Peugeot après son retrait de la Formule 1. Mais cela ne s'avère pas concluant ; lors de nouveaux tests, le 12 octobre, de la Rosa, sur l'Arrows AMT A21, rend trois secondes à la McLaren MP4-15 d'Olivier Panis[3].

En course

L'Arrows A21 est une voiture rapide à l'aérodynamique poussée, parfois capable de se mesurer à des voitures du haut de tableau comme les Jordan. Malgré ces atouts, l'écurie britannique est victime de nombreux problèmes de fiabilité. Lors du Grand Prix inaugural en Australie, les pilotes Arrows abandonnent en raison d'un problème de suspension alors qu'ils évoluaient tous deux dans les dix premiers[4]. Au Grand Prix de Grande-Bretagne, une panne électrique contraint Verstappen et de la Rosa à abandonner alors que le Néerlandais roulait en neuvième position[5]. À Monaco, le pilote espagnol est victime d'une collision avec Jenson Button ; la course est arrêtée mais le pilote Arrows ne prend pas part au second départ[6].

Au Grand Prix d'Europe, Pedro de la Rosa marque le premier point de la saison en terminant sixième ; il réitère cette performance au Grand Prix d'Allemagne[7],[8]. La meilleure performance de la saison est due à Jos Verstappen lors du Grand Prix d'Italie, où parti de la onzième place, il termine quatrième[9]. La fin de saison est plus mitigée, les deux pilotes Arrows restant bloqués en milieu de classement.

Arrows termine septième du championnat des constructeurs avec sept points. Jos Verstappen prend la douzième place du championnat des pilotes avec cinq points tandis que Pedro de la Rosa se classe seizième avec deux points[10].

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Le cockpit de l'Arrows A21 au Grand Prix des États-Unis 2000.
Le cockpit de l'Arrows A21 au Grand Prix des États-Unis 2000.
Résultats détaillés de l'Arrows A21 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
2000 Arrows F1 Team Supertec
FB02 V10
Bridgestone AUS BRÉ SMR GBR ESP EUR MON CAN FRA AUT ALL HON BEL ITA USA JAP MAL 7 7e
Pedro de la Rosa Abd 8e Abd Abd Abd 6e Np Abd Abd Abd 6e 16e 16e Abd Abd 12e Abd
Jos Verstappen Abd 7e 14e Abd Abd Abd Abd 5e Abd Abd Abd 13e 15e 4e Abd Abd 10e

Légende : ici

Notes et références

  1. a et b (en) News Desk, « The Orange Arrows A21s Were The Very Best Of The Formula 1 Team’s Race Cars », sur petrolicious.com, (consulté le )
  2. « February Test Times Analysis », sur atlasf1.com (consulté le )
  3. « Story of the unknown Arrows AMT A21 », sur unracedf1.com (consulté le )
  4. « Classement du Grand Prix d'Australie 2000 », sur statsf1.com (consulté le )
  5. « Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 2000 », sur statsf1.com (consulté le )
  6. « Classement du Grand Prix de Monaco 2000 », sur statsf1.com (consulté le )
  7. « Classement du Grand Prix d'Europe 2000 », sur statsf1.com (consulté le )
  8. « Classement du Grand Prix d'Allemagne 2000 », sur statsf1.com (consulté le )
  9. « Classement du Grand Prix d'Italie 2000 », sur statsf1.com (consulté le )
  10. « Classement du championnat du monde de Formule 1 2000 », sur statsf1.com (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Arrows A21
Listen to this article