Autant en emporte le vent (film)

film de Victor Fleming, sorti en 1939 / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Autant en emporte le vent (Gone with the Wind) est un film américain de Victor Fleming, sorti en 1939[1], adapté du roman du même nom de Margaret Mitchell paru en 1936[2]. Le film sort en salles en 1939 aux États-Unis, et au cours des deux décennies suivantes dans le reste du monde, sa sortie en Europe ayant été retardée par la Seconde Guerre mondiale.

Autant en emporte le vent
Affiche originale du film.
Titre original Gone with the Wind
Réalisation Victor Fleming (ainsi que George Cukor et Sam Wood, non crédités)
Scénario Sidney Howard
d'après le roman de Margaret Mitchell
Musique Max Steiner
Acteurs principaux
Sociétés de production Selznick International Pictures
Metro-Goldwyn-Mayer
Pays de production États-Unis
Genre Drame
Guerre
Romance
Durée 221 minutes
234–238 minutes (avec l’ouverture, l'entracte et la musique de fin)
Sortie 1939

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Avec pour acteurs principaux Vivien Leigh et Clark Gable, le film raconte l'histoire de la jeune Scarlett O'Hara et de Rhett Butler, des confédérés, sur fond de guerre de Sécession. Il met également en vedette les acteurs Leslie Howard  disparu quatre années plus tard, des suites d’un acte de guerre  et Olivia de Havilland.

Écrit par le scénariste Sidney Howard et réécrit dans l'urgence, notamment par Ben Hecht, Autant en emporte le vent a reçu huit Oscars du cinéma dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur. Il permet également à l’actrice Hattie McDaniel d’être la première interprète afro-américaine à recevoir un Oscar, celui de la meilleure actrice dans un second rôle.

En 1998, Autant en emporte le vent est considéré par l'American Film Institute comme le quatrième meilleur film américain de l'histoire du cinéma[3] dans la catégorie « film épique ». Considéré comme l'un des meilleurs films de tous les temps, il est le préféré des Américains d’après un sondage entrepris en 2008 par Harris Interactive auprès de 2 279 adultes[4], et de nouveau en 2014 auprès de 2 276 adultes[5]. En France, il figure en sixième position au palmarès des films les plus vus.

Tourné en Technicolor, le film promeut ce procédé technique et en fait rapidement un standard parmi les cinéastes de cette génération et ceux de la suivante. Outre l'histoire d'amour émouvante, le succès du film auprès du public est certainement dû en partie à cette technologie, révolutionnaire pour le cinéma de l'époque.

Autant en emporte le vent est considéré comme l'un des plus gros succès de l'histoire du cinéma : en 2020, ses recettes sont estimées à plus de 3,44 milliards de dollars lorsque celles-ci sont ajustées en tenant compte de l'inflation[6],[7].