Auxiliary Territorial Service

branche féminine de l'armée territoriale britannique durant la Seconde Guerre mondiale / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

L'Auxiliary Territorial Service (ATS ; prononcé comme un acronyme) était la branche féminine de la British Army au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été formée le , originellement comme un service de femmes volontaires, et a existé jusqu'au , quand elle a été fusionnée dans le Women's Royal Army Corps.

Auxiliary Territorial Service
Histoire
Fondation
Dissolution
Cadre
Sigle
(en) ATS
Type
Pays
Un mémorial de l'ATS au National Memorial Arboretum.

L'ATS a pour origine le Women's Auxiliary Army Corps (WAAC), qui s'était formé en 1917 comme un service volontaire. Pendant la Première Guerre mondiale ses membres ont exercé différents métiers comme commis, cuisinières, standardistes et serveuses. Le WAAC a été dissous en 1921, quatre ans seulement après sa création.

Avant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement a décidé de créer un nouveau service pour les femmes, et un conseil consultatif, qui incluait les membres de la Territorial Army (TA), le Women's Transport Service et la Women's Legion, a été mis en place. Le conseil a décidé que l'ATS serait rattaché à la Territorial Army et que les femmes du service toucheraient le tiers du salaire d'un homme.

Toutes les femmes de l'armée ont rejoint l'ATS sauf les infirmières, qui ont rejoint le Queen Alexandra's Imperial Military Nursing Service (QAIMS - Service Impérial infirmier militaire de la reine Alexandra), et les médecins et dentistes, qui ont été envoyées directement dans l'Armée et sur le front.