Billet de banque

De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Le billet de banque est un moyen de paiement généralement en papier imprimé, émis le plus souvent par la banque centrale ou l'Institut d'émission d'un pays. Ce type de monnaie — appelée papier-monnaie ou monnaie-papier — est de nature fiduciaire (du latin fiducia : confiance) dans la mesure où sa valeur est fortement dépendante du degré de confiance accordé par les porteurs de billets à l'organisme qui les émet.

Échantillons de coupures de 5 000 émis par différentes banques : au premier plan le 5 000 francs Flameng de la Banque de France.

D'origine chinoise, répandus massivement depuis le début du XIXe siècle, les billets de banque sont imprimés sur un papier couché fin, très résistant au vieillissement et aux manipulations, porteur d'un filigrane, composé exclusivement de pâte de chiffon de coton ayant subi un raffinage très poussé ; ce papier non collé est enduit de gélatine puis séché à l'air[réf. nécessaire], avant de subir un très fort calandrage. La grande majorité des illustrations présentes sur les billets sont issues d'un travail de gravure (taille douce) élaborée et d'une grande finesse.

Depuis une trentaine d'années, certains pays adoptent des billets en polymères (comme le polypropylène), qui sont beaucoup plus durs à déchirer et à froisser.

La collection des billets de banque est un passe-temps populaire dans quelques pays et les collectionneurs s'appellent les billetophiles.