cover image

Burundi

pays d'Afrique de l'Est / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Burundi?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

Le Burundi (prononcé : /bu.ʁun.di/ ; en kirundi : /βu.ɾǔː.ndi/), en forme longue la république du Burundi (en kirundi : Republika y'Uburundi), est un pays d'Afrique de l'Est sans accès à la mer mais possédant un grand rivage sur le lac Tanganyika, situé dans la région des Grands Lacs et bordé à l'ouest par la république démocratique du Congo, au nord par le Rwanda et à l'est et au sud par la Tanzanie.

République du Burundi

(rn) Republika y'Uburundi

Drapeau
Drapeau du Burundi
Blason
Armoiries du Burundi
Devise Unité, Travail, Progrès[1]
Hymne en kirundi : Burundi bwacu  Notre Burundi »)
Fête nationale
· Événement commémoré
Indépendance vis-à-vis de la Belgique ()
Description de l'image Burundi (orthographic projection).svg.
Description de l'image By-map-fr.png.
Administration
Forme de l'État République
Président de la République Évariste Ndayishimiye
Vice-président de la République Prosper Bazombanza
Premier ministre Gervais Ndirakobuca
Parlement Parlement
Chambre haute
Chambre basse
Sénat
Assemblée nationale
Langues officielles Français, kirundi[Note 1]
Capitale Gitega (politique)[2]
Bujumbura (économique)[2]

3° 26′ 00″ S, 29° 54′ 00″ E

Géographie
Plus grande ville Bujumbura
Superficie totale 27 834 km2
(classé 146e)
Superficie en eau 7,8 %
Fuseau horaire UTC UTC+02:00
Histoire
Entité précédente
Indépendance Flag_of_Belgium_%28civil%29.svg Belgique
Date
Démographie
Gentilé Burundais, Burundaise
Population totale (2020[3]) 11 865 821 hab.
(classé 77e)
Densité 426 hab./km2
Économie
PIB nominal (2018) en augmentation 3,036 ( +2,9% ) Mrd $ US[4] (158e)
Monnaie Franc burundais (BIF)
Développement
IDH (2021) en stagnation 0,426[5] (faible ; 187e)
IDHI (2021) en augmentation 0,302[5] (149e)
Coefficient de Gini (2013) Increase_Negative.svg 38,6 %[6]
Indice d'inégalité de genre (2021) Decrease_Positive.svg 0,505[5] (127e)
Indice de performance environnementale (2022) en diminution 30,5[7] (151e)
Divers
Code ISO 3166-1 BDI, BI
Domaine Internet .bi
Indicatif téléphonique +257
Organisations internationales Drapeau des Nations unies ONU
Drapeau de l'Union africaineUA
Drapeau de l'Organisation internationale de la francophonieOIF
CEPGL
CEEAC
COMESA
BAD
CIRGL
INBAR
CAMES
EAC

Depuis le , sa capitale politique est Gitega[2]. Bujumbura, ancienne capitale politique et économique et ville la plus peuplée du pays, est la capitale économique.

Les premiers habitants de la région étaient les ancêtres des Twa, qui représentent moins de 1 % de la population actuelle. Les autres groupes démographiques du pays sont les Tutsi et les Hutu qui constituent respectivement 15 % et 85 % de la population. Le royaume du Burundi est établi en 1680 et dirigé par des rois tutsis qui imposent un système de caste sur la majorité hutue. Le territoire est colonisé en 1885 par l'Empire allemand avant de devenir partie de la colonie belge de Ruanda-Urundi à la suite de la Première Guerre mondiale. L'Allemagne et la Belgique continuent tous les deux la politique pro -Tutsi précoloniale à travers la monarchie.

Après l'indépendance du pays en 1962, la monarchie est renversée par un coup d'État en 1966 et un gouvernement républicain est établi. Au cours des 27 ans suivants, le pays est dirigé par une série de dictateurs tutsis dans un système à parti unique et éprouve deux autres coups d'État ainsi qu'un génocide des Hutu en 1972. En 1993, les premiers élections multipartites dans l'histoire du pays amènent au pouvoir Melchior Ndadaye, le premier président Hutu. Son assassinat en octobre 1993 après seulement trois mois au pouvoir provoque un génocide des Tutsi ainsi qu'une guerre civile qui a duré douze ans. En 2000, l'Accord d'Arusha met en place des institutions de partage du pouvoir transitoires, qui seront inscrites dans une nouvelle Constitution en 2005[8]. Depuis la fin de la guerre en 2005, le parti dominant est le Conseil national pour la défense de la démocratie – Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD), une ancienne faction dans la guerre civile à dominante Hutu. Le pays demeure toujours en proie à une instabilité politique liée à la dérive autoritaire du parti au pouvoir.

Oops something went wrong: