Championnat du monde de Formule 1 2012

compétition de sport automobile / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Championnat du monde de Formule 1 2012?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

Le championnat du monde de Formule 1 2012, 63e édition du championnat du monde des pilotes de Formule 1, comporte vingt Grands Prix dont le Grand Prix des États-Unis qui fait son retour, sur un circuit inédit. Les titres reviennent à Sebastian Vettel et à son écurie Red Bull-Renault pour la troisième année consécutive.

Championnat du monde de Formule 1 2012
Description de cette image, également commentée ci-après
Le trophée de champion du monde des constructeurs remporté par Red Bull Racing
Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 63e
Participants 25 pilotes
Nombre de manches 20 Grands Prix
Site web officiel www.formula1.com
www.fia.com
Palmarès
Champion pilote Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel
Champion constructeur Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault

Navigation

En début de saison, sept pilotes différents (Jenson Button, Fernando Alonso, Nico Rosberg, Sebastian Vettel, Pastor Maldonado, Mark Webber et Lewis Hamilton) remportent les sept premières courses de ce championnat, ce qui constitue une première. De fait, la situation est indécise en tête du classement où se succèdent Button, Alonso, Vettel et Hamilton.

À partir du Grand Prix d'Europe qu'il remporte le 24 juin au volant de la Ferrari F2012 sur le Circuit urbain de Valence, Alonso s'installe durablement aux commandes. Puis, vainqueur de quatre courses consécutives en commençant par la quatorzième manche, à Singapour, Vettel prend les devants.

Au Brésil, pour le dernier Grand Prix de la saison, Vettel (six pole positions, cinq victoires, dix podiums) et Alonso (deux pole positions, trois victoires, treize podiums), restent seuls en lice pour l'attribution du titre ; l'Espagnol compte treize points de retard. La course est remportée par Jenson Button, Alonso se classe deuxième et Vettel, victime d'un accrochage au premier tour, finit néanmoins sixième et gagne son troisième titre mondial avec trois points d'avance. Il devient le plus jeune triple champion du monde de l'histoire, à 25 ans et 4 mois.

La saison voit la première victoire, après cent-onze départs, de Nico Rosberg, en Chine, premier succès de Mercedes depuis 1955. Pastor Maldonado remporte également sa première course, en Espagne, et permet à Williams de combler un vide de huit années. Enfin, Kimi Räikkönen offre, à Abou Dabi, un premier succès à la nouvelle écurie Lotus F1 Team où il fait équipe avec Romain Grosjean, responsable de plusieurs accidents spectaculaires pour sa première saison complète en Formule 1.

Michael Schumacher, qui obtient au volant de la Mercedes AMG F1 W03 le 155e podium de sa carrière à Valence et son 77e meilleur tour en course à Hockenheim, mais en reste à 91 victoires et 68 pole positions, autant de records, se retire définitivement de la compétition à l'issue de la saison.

Sebastian Vettel et Mark Webber permettent à Red Bull Racing de remporter un troisième sacre consécutif, obtenu lors de l'avant-dernière manche aux États-Unis.

Oops something went wrong: